Le HRC explique sa carte jeune en Moto3 pour 2015

Honda a été particulièrement actif dans les coulisses des Grands Prix et plus particulièrement dans les travées du Moto3. L’objectif ? S’approprier les talents en devenir pour les fidéliser au HRC, et favoriser leur éclosion. Jack Miller a déjà passé l’étape supérieure pour être mis directement en MotoGP peu après sa débauche de chez KTM. Mais la firme de Tokyo se trouve face à un grand vide lorsqu’elle étudie sa conjoncture en Moto3 pour 2015. Un vertige qui a poussé au recrutement d’urgence.

Certes, c’est bel et bien un Fabio Quartararo qui sera attendu au tournant de la catégorie l’an prochain. Un Français talentueux qui promet beaucoup et tellement qu’il évoluera avec une certaine pression, dès son arrivée au sein du team Monlau. Celui-là même qui aura vu les départs de ses deux Alex, Rins et Marquez, vers le Moto2. Alors Livio Suppo a fait ses comptes et il s’est dit qu’il serait préférable de renforcer ses effectifs. Et il s’est donné les moyens pour le faire.

La démonstration de cette ambition est le cas d’un team Gresini perdu en MotoGP mais rattrapé par la manche en Moto3 malgré un contrat déjà signé avec KTM. Livio Suppo a fait une contre proposition de dernière minute que n’a pu refuser un Fausto qui semblait pourtant avoir tourné la page de Tokyo. Mais dans son écrin se trouve le diamant brut Enea Bastianini qui ne demande qu’à être travaillé. Une perle, aussi, de 16 ans, qui a séduit l’homme du HRC : « il très impressionnant » avoue-t-il sans détour. « il me rappelle Marco Melandri lorsque je l’ai amené en 125 à l’âge de 15 ans. Personne ne l’attendait et il a remporté sa première course à Assen. Puis il a fait une très belle saison. »

Âgé de 16 ans, l’espoir italien revendique à ce stade de la saison trois podiums et quatre arrivées dans le top 10. Une entrée en matière plus qu’encourageante qui laisse présager des lendemains qui chantent. Mais, surtout, qui promet une solide confrontation avec celui qui se présente comme le futur fer de lance de KTM, Romano Fenati : « avec les départs de Jack Miller, Rins et Marquez, Romano Fenati apparaît comme l’homme à battre chez KTM. Il est très dangereux, et nous avons besoin de quelqu’un d’aussi fort à lui opposer. Fabio Quartararo est talentueux, mais on ne peut pas lui mettre cette pression dès sa première saison. De fait, nous sommes très heureux de compter Enea Bastianini dans nos rangs l’an prochain. »

Certes, mais on notera aussi que Honda pourra compter sur un homme d’expérience, du nom d’Alexis Masbou qui va intégrer un team RTG tout aussi affûté que la structure Gresini. Un Français qui aura son mot à dire, tout comme voudront donner de la voix les Antonelli et autres Danny Kent qui rejoindront la cause du blason ailé en 2015.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN


 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store