Le Forward Racing fait presque aussi fort que Ducati en nombre de châssis

En MotoGP, il n’y a pas que Ducati qui multiplie les châssis comme d’autres, en leur temps, les pains. C’est que, entre la GP13 de Hernandez, la GP14 de Crutchlow, la même GP14 de Barbera mais avec la centrale électronique unique et les deux GP14.2 des deux Andrea que sont Dovizioso et Iannone, il y a presque de quoi perdre son latin. Mais il est une autre écurie prolifique en la matière. Celle-ci est un Forward Racing qui peut contempler avec satisfaction tout le chemin parcouru depuis une certaine Suter-BMW.

La chance pour les troupes de Giovanni Cuzari est venue d’une réglementation Open qui a permis un rapprochement avec Yamaha. Or, les trois diapasons ont eu une bonne lecture de la réglementation qui lui ont permis de refiler les M1 modèles 2013 pour la saison 2014, au contraire de Honda qui a conçu une RCV1000R qui ne survivra pas à cet exercice. Une démarche d’Iwata qui devait être exceptionnelle. Du coup, le même Cuzari a commencé à travailler sir son propre châssis, avant que les Japonais ne décident de reconduire l’opération une ancienne M1 pour l’année d’après.

Du coup, au jour d’aujourd’hui, ce sont bel et bien trois options dont peut jouir le team Forward Racing. Et pas question d’en sacrifier une seule, parole de boss : « on peut continuer avec notre moto actuelle, ou disposer à Valence du nouveau cadre Yamaha. Mais nous avons aussi un troisième choix. A côté de la Yamaha 2013 et de la Yamaha 2014, nous avons aussi notre propre châssis. Nous continuons de travailler sur notre modeste projet pour voir ce qui peut se passer. Bien sûr, nous utiliserons le matériel que Yamaha nous donne l’opportunité de disposer. Il n’est pas question de concurrencer la centaine d’ingénieurs qui œuvre au Japon. Mais nous voulons être prêts à toutes les éventualités si bien que nous avons aussi besoin de notre propre châssis. »

Il est vrai que les choses tournent vite en MotoGP. L’opus du Forward Racing a été pensé par Mark Taylor, un ancien de chez FTR et il a été fabriqué dans les ateliers de Harris Performance en Grande Bretagne. D’abord découvert par Colin Edwards, il est actuellement entre les mains d’Alex De Angelis.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN


 

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de