L'avenir de Xavier Simeon va bientôt se décider

Présent sur la grille du Moto2 depuis 2010, le Belge Xavier Simeon ne semblait pas si loin de l’éclosion lorsque, en début de saison, il s’est offert son premier podium de l’année en Argentine. Une seconde place avec une Suter qui plus est dans un peloton où les Kalex se taillent la parti du lion. C’est d’ailleurs avec l’une d’elle qu’il avait goûté aux joies de la cérémonie au drapeaux lors d’une campagne 2013 aussi marquée par une pole-position. Certes. Mais après, le pilote est tombé de Charybde en Scylla, mettant son avenir en pointillés. Celui-là même qui va bientôt se décider.

Car les discussions vont bon train. Didier De Radiguès qui suit de près cette affaire a d’ailleurs précisé : « le groupe Zelos espère pouvoir continuer avec Gresini et Xavier en 2015 mais les différentes parties n’ont pas encore finalisé leurs accords. » Voilà qui est clair tandis que chez Gresini, on ne tient pas à perdre un pensionnaire si bien soutenu par un investisseur titre qui avait aussi reçu un appel du pied du team Avintia Blusens. Pour une montée en MotoGP.

Mais c’est bien le Moto2 qui reste le sujet pour celui qui arrive ce week-end au Japon avec 39 points au compteur synonymes de 16ème place au classement général provisoire. Au Motegi, il faudra donc faire bonne figure et renouveler cette quatrième place acquise l’an passé. Voire plus si affinités. Âgé de 25 ans, Xavier Simeon a déjà une riche expérience derrière lui de la catégorie ayant oeuvré avec la Moriwaki, la Mistral 610, Kalex et, à présent, Suter.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de