Pour Hervé Poncharal, l'arme secrète de Yamaha pour 2016, c'est Colin Edwards

2016, c’est déjà demain. Et l’échéance ne sera pas anodine. La centrale électronique sera alors vraiment unique tandis que les Michelin ont pris la place de Bridgestone qui aura mis les pouces. Or, le manufacturier compte en présenter 17 de ces pouces si bien que les travaux d’adaptation et de découverte mutuelles ont bel et bien commencé. Sur chaque tracé du championnat, les gommes auvergnates seront testées. Ce qui fait du travail. Et il ne faudra pas se louper. Chez Yamaha, on a d’ailleurs engagé Colin Edwards exprès pour ça.

Ceci pour la plus grande joie d’un Hervé Poncharal qui a apparemment poussé un immense soupir de soulagement en apprenant que c’est la « Tornade Texane » qui s’occupera de déceler les courants de ce vent nouveau qui soufflera sur le MotoGP. Le Français connaît bien ce double champion du monde de Superbike au langage certes de charretier mais à l’analyse technique fine. Une qualité qu’il a vérifié durant les saisons 2008 à 2011, où il était l’un des pensionnaires de Tech3.

« Lorsqu’il pilotait pour nous, il avait l’écoute des ingénieurs Yamaha et ce même s’il se situait derrière les pilotes officiels. A chaque fois, ses analyses étaient précises et disséquées. Alors je suis très heureux qu’il joue un rôle important dans le développement des Michelin et de la M1. C’est une très bonne nouvelle. Il a toujours la vitesse pour bien faire et il connaît tous les circuits. Il a beaucoup d’expérience avec Michelin et il connaît très bien les Bridgestone. Il n’y avait pas de meilleur choix à faire. Je sais que ça va lui plaire car il aime être impliqué sur le plan technique. Yamaha ne pouvait pas trouver mieux. »

On rappellera que Nicolas Goubert, directeur technique pour Michelin a assuré que les Clermontois proposeront tout une gamme de pneus afin de répondre aux demandes de chaque machine sur chaque circuit. Six pneus avant et un nombre de pneus arrière similaire à celui que propose Bridgestone sont au programme et certains pneus arrières seront asymétriques. En 2015, des tests seront réalisés sur tous les circuits du calendrier du MotoGP.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN


Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de