Motegi, conf. de presse pré-Grand Prix : Marc Marquez

Comme avant chaque épreuve, les acteurs du MotoGP étaient conviés à répondre aux questions de la presse avant que ne débutent les premiers essais du week-end. Présents pour cette conférence, Marc Marquez, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Aleix Espargaro, Hiroshi Aoyama et Maverick Vinales.

Marc Marquez, leader du championnat MotoGP, titulaire de 11 victoires cette saison, pourrait devenir le premier pilote Honda sacré champion du monde à Motegi. L’espagnol a toujours terminé premier ou second lors de ses 4 derniers passages sur le « Twin Ring », il s’était imposé une première fois en 125cc en 2010, puis en Moto2 en 2012 à l’issue d’une course mémorable.

Marc, vous avez une première possibilité de décrocher le titre ce week-end ?

Marc Marquez : « Oui, c’est notre première opportunité de décrocher ce titre. Je suis content parce qu‘il reste entre 4 courses et ce serait un moment superbe pour moi. Mais de toute façon, nous allons nous concentrer au maximum, comme pour une course normale, j’attaquerai comme à chaque fois pour tenter d’être le plus rapide et je me battrai pour figurer aux premières places. C’est agréable d’avoir cette première opportunité ici, sur le circuit test de Honda. Mais je sais que ce sera difficile parce que je dois finir devant Dani et Valentino, ce qui signifie que je vais devoir me battre pour les toutes premières places, autrement dit je dois finir premier ou 2ème, mais Jorge sera là aussi. On va faire de notre mieux mais je suis détendu car même si ce serait sympa pour Honda que je sois champion ici, mon but reste de remporter le titre, qu’importe le moment »

On a le sentiment que, de toute façon, vous ne savez rouler que d’une seule façon, la vôtre.  On se dit que si vous commenciez à penser au championnat et pas à remporter l’épreuve, cela ne vous conviendrait pas, c’est exact ?

Marc Marquez : « Non, vous connaissais ma façon de piloter, ma mentalité, j’essaye toujours d’attaquer au maximum. Si nous en étions à la dernière course de la saison, je pourrais éventuellement penser au championnat mais il reste encore 4 courses donc je vais continuer à piloter avec mon propre style, en attaquant, en essayant de trouver la limite. Il faut aussi voir dimanche car il semble qu’un typhon approche et s’il pleut et que la course a lieu sous le régime du « flag-to-flag » on essaiera de penser un peu à ce qu’il s’est passé à Aragon en essayant de faire mieux ! »

A propos d’Aragon, vous n’avez aucun regret ?

Marc Marquez : « Après coup, quand vous regardez la course, j’ai été stupide de continuer avec les pneus slick. Mais sur le coup, j’ai pensé qu’il fallait rester en piste parce que je pensais être capable de finir la course, c’est une décision personnelle. Il ne restait que 3 tours et l’adhérence n’était pas si mauvaise. Mais une fois que la température du pneu a chuté, cela a tourné au désastre. La bonne décision était de faire comme Jorge ou Aleix. La prochaine fois, je le saurai. Cela fait partie de l’expérience ».

Rossi a eu un gros accident en Aragon à cause de l’ «astroturf ». Il a beaucoup été question depuis des années de trouver une autre solution, et j’imagine que cela sera évoqué lors de la commission de sécurité. Que pensez-vous de le retirer et de la remplacer par un autre revêtement, de l’asphalte par exemple ?

Marc Marquez : « C’est un sujet qui revient souvent à la commission de sécurité. Je pense qu’on pourrait le retirer en entrée des virages, au niveau des freinages. A la sortie des virages en revanche, c’est difficile à dire. Je pense qu’il faut le laisser parce qu’il faut bien une limite à la piste et si vous mettez de l’asphalte, vous essaierez d’aller toujours plus loin. Mais on peut l’enlever à la hauteur des points de freinage et en milieu de courbe. On avait vu le problème l’an passé avec Stefan Bradl en Malaisie, et on l’a encore vu avec Valentino en Aragon. Si on l’enlève, je pense que ce sera mieux pour tout le monde ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de