Motegi, MotoGP, FP1 : Lorenzo en haut, Marquez par terre, mais deuxième.

Les Moto3 viennent de démontrer qu’avec une température de 22° et une piste à 33°, les conditions sont idéales en cette matinée d’automne sur le circuit de Motegi.
On comparera donc les temps réalisés avec le record établi par Jorge Lorenzo en 2012; 1.44.969.

La plupart les motos sont équipées à la fois des disques de 340mm (obligatoires ici) et des écopes de freins à cause des freinages répétés au bout des quatre lignes droites du circuit.

On travaille encore sur la moto d’Andrea Dovizioso au moment de prendre la piste alors que Pol Espargaro (disques 320mm) pose le premier jalon en 1.46.771.

Marc Marquez (Soft Arrière, Medium avant) chute dans le gravier au bout de 7 minutes. Seule la caméra embarquée montre la chute et il est difficile d’en comprendre le pourquoi.
Stefan Bradl (Soft Arrière, Medium avant)  améliore en 1.46.668 mais à la fin du premier run, c’est Jorge Lorenzo qui est le plus rapide, emmenant dans sa roue la Ducati de Dovizioso. Curieusement, les deux hommes rentrent aux stands avant de concrétiser leur chrono…

Le deuxième run débute par la sortie en piste de Marc Marquez, équipé en Soft avant et arrière, mais c’est pourtant Valentino Rossi, toujours en Soft arrière, Medium avant, qui s’empare du meilleur temps provisoire, en 1.46.613, devant Andrea Iannone.
Peu après la mi-séance, Dani Pedrosa (Soft Arrière, Medium avant)  se rappelle au bon souvenir de tout ce petit monde, en 1.46.519 avant que Dovizioso ne porte la GP14.2 en 1.46.278.
La fin du deuxième run voit Marc Marquez, qui a fait remonter un Medium à l’avant, assurer une première domination, en 1.46.004.

Le dernier run verra Bradley Smith passer un pneu avant Hard mais cela ne l’aidera pas à décoller de la 15ème position, à l’inverse de Jorge Lorenzo (Soft Arrière, Medium avant) qui se positionne premier en 1.45.838, devant Marc Marquez, Andrea Dovizioso (Soft Arrière, Medium avant) et Yonny Hernandez grâce à son Extra-Soft arrière.  .

Nous n’avons vu aucun autre pilote utiliser le pneu arrière Extra-Soft, ce qui peut s’expliquer par la température de piste plutôt idéale, ou par le fait qu’ils les gardent pour plus tard…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de