Motegi, MotoGP, FP2 : Andrea Dovizioso fait parler la poudre

En arrivant sur le trace du Motegi, Andrea Dovizioso avait tenu à faire remarquer qu’il n’en était plus à compter les secondes le séparant du haut du classement sut la feuille des temps. Mais avec sa Ducati, à présent, il évaluait plutôt les dixièmes. Ensuite, depuis la rentrée des classes, la moto rouge n’a de cesse de se présenter comme une candidate au podium. Une alchimie que l’Italien a confirmé au terme de la seconde séance d’essais libres du Grand Prix du Japon de MotoGP. Et ce, même si le pneu arrière Extra-Soft de la réglementation Open a aidé au résultat de cette machine Factory.

Ce qui est pris n’est plus à prendre et au terme d’un vendredi passé sous un ciel clément, c’est bien une Ducati qui mène devant les marques japonaises à domicile. Parmi celles-ci, c’est Yamaha qui semble la plus en verve puisque Jorge Lorenzo a confirmé ses bonnes dispositions entrevues lors du premier exercice de la journée, qu’il avait dominé. Il faut attendre la troisième place pour voir apparaître une moto d’une marque Honda qui évolue sur son tracé. En l’occurrence celle de Bradl qui devance un Pedrosa poursuivi par un Valentino Rossi cinquième, malgré son doigt fracturé.

Victime d’une chute lors de la première séance, Marc Marquez a assuré la sixième position en gardant en tête qu’il peut être titré pour la seconde fois consécutive au terme de ce meeting nippon. Les deux pilotes Tech3, Pole Espargaro en tête, Iannone et Crutchlow ferment le top 10 qui évite déjà les repêchages. Une position enviable au cas où le ciel ferait des siennes, demain, samedi.

On notera, enfin, la modeste treizième position d’Aleix Espargaro accablé de soucis qui devance un toujours opiniâtre Barbera sur la Ducati, tandis que l’invité Nakasuga est seizième avec la Yamaha M1. Mike Di Meglio est antépénultième avec le moteur Kawasaki.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de