Marc VDS arrive officiellement en MotoGP avec Redding et une Honda Factory

L’affaire semble relever de la formalité puisque, depuis quasiment un mois, elle est sur la place publique. Mais il manquait tout de même un communiqué officiel pour sceller le sort d’un Marc VDS Racing en MotoGP, avec une Honda RC213V qui sera pilotée par un Scott Redding qui revient de loin. Certes, ses résultats avec une RCV1000R lors de sa première année parmi l’élite plaidait en sa faveur, mais les opportunités de concrétiser avec une machine Factory en 2015 étaient nulles. Il aura fallu que Gresini se retrouve sans le sou et que ses compagnons belges du Moto2 fassent l’effort pour se retrouver avec un contrat de deux ans. Et l’espoir, qu’en 2016, il soit un candidat pour un poste au sein du HRC.

Certes, mais il manque encore une pièce essentielle sur l’échiquier. Celui d’un chef mécanicien expérimenté qui palliera le relatif manque expérience d’une structure qui joue certes, actuellement, le titre en Moto2, mais qui n’a jamais côtoyé l’élite Et ce, même si Michaël Bartholemy, en son temps, a mené les troupes officielles Kawasaki avant leur retraite du paddock.

Cristian Gabbarini était espéré mais l’ancien de Stoner et actuel responsable du programme RCV1000R sur le terrain s’en ira former Jack Miller. Dans les murs de l’écurie, il y a Pete Benson qui a travaillé avec le Britannique à l’époque du Moto2, mais ce dernier a déclaré qu’il resterait dans cette catégorie pour une nouvelle campagne avec Tito Rabat. Le poste est donc encore à pourvoir. Reste que cette étape au Motegi s’annonce comme celle des grands rendez-vous pour le Marc VDS Racing qui pourrait célébrer un titre de champion du monde avec Tito Rabat ce dimanche.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de