Motegi, MotoGP, qualifications : Dovizioso, Rossi, Pedrosa.

Avec un ciel bleu, une température de 25° et une piste à 41°, on a du mal à croire qu’un typhon est en train de doucement s’approcher du Japon, et le coup de tonnerre est plutôt à mettre au compte de Marc Marquez qui, ce matin, s’est emparé du nouveau record du circuit en 1.44.940.

FP4 : Comme ce matin et hier, la monte pneumatique privilégiée des pilotes Factory est un Soft arrière et un Medium avant, et nul ne déroge à cette règle à l’exception de Dani Pedrosa qui utilise cette fois un Medium arrière.

A la mi-séance, Marc Marquez s’empare du commandement, devant Lorenzo, Dovizioso et Rossi, mais les chronos sont encore loin de ceux de ce matin (1.45.727), ce qui semble normal dans cette phase de préparation de course. Iannone et Bradl s’intercalent entre ce petit monde avant la fin du second run.
Durant les dix dernières minutes, Pedrosa revient au pneu arrière Soft, comme tout le monde, et réalise le meilleur temps provisoire de la séance (1.45.650) pendant que Marquez tire tout droit, gêné par un pilote. Finalement, Jorge Lorenzo détrône Dani Pedrosa dans la dernière minute, en 1.45.598.

Au terme des trois premières séances, Aleix Espargaro, Alvaro Bautista et Yonny Hernandez seront les favoris du repêchage pour aller en Q2.

QP1 : Aleix Espargaro et Alvaro Bautista (le seul à ne pas pouvoir utiliser les Extra-Soft arrière) se qualifient pour la Q2 malgré une belle résistance d’Hernandez.

QP2 : 15 minutes pour décider de la grille de départ. Les Factory sont en Soft arrière / Medium avant, les Ducati directement en Extra-Soft.
Durant les premiers tours rapides, Marquez fait une goutte d’eau alors que Lorenzo emmène Rossi dans sa roue ,ce qui profite à de dernier pour réaliser le meilleur temps provisoire en 1.44.837, nouveau record absolu du circuit! Dani Pedrosa s’intercale entre les deux pilotes Yamaha avant le retour aux stands. Marquez n’est alors que 8ème.

Durant le deuxième et dernier run, le record de la piste ne cesse de changer de mains pour passer de Rossi à Marquez, puis à Pedrosa, et enfin à Dovizioso en 1.44.502.
Dans les dernières secondes Rossi réagit et se porte à la seconde position tandis que Pedrosa finit par chuter.
Une séance d’une très forte intensité! 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de