Marc Marquez ne pense pas être champion du monde dimanche

Marc Marquez est le premier à l’avouer : depuis qu’il a posé les roues de sa Honda sur le tracé du Motegi, tout semble plus compliqué. Incidents techniques, fébrilité, chute, il y a comme quelque chose qui refuse depuis vendredi, qui retient le champion du monde en titre qui pourrait doubler la mise ce dimanche au terme du Grand Prix du Japon. Seulement voilà, avec une place de quatrième sur la grille de départ, c’est loin d’être gagné. Car pour plier le championnat, MM93 doit tout simplement remporter sa douzième victoire de la saison.

Certes, il faut tout de même relativiser. La première ligne, il ne la manque que de 20 millièmes tandis qu’il s’est inséré entre Dani Pedrosa son équipier, qu’il doit devancer avant de quitter le Japon, et un Jorge Lorenzo qui promet un train d’enfer en condition de course. Mais il y a aussi Valentino Rossi devant, qu’il doit tenir en respect de trois points une fois passé le drapeau à damiers du Motegi. Pour faire simple, il doit viser la première place. Une mission qui s’annonce compliquée, même pour celui qui a concrétisé déjà onze fois cette année : « nous ne sommes pas dans la situation idéale pour aller cherche le titre demain » avoue l’intéressé. « Je suis derrière Valentino et Dani. Or je dois finir devant eux. Nous ferons de notre mieux et je verrai comment je me sens et où en sont Valentino et Dani, mais aussi Jorge. Il faudra également avoir un œil sur Dovizioso qui reste performant en pneu de course. Si je vois que je prends trop de risques, alors je gérerai. »

L’épicier promis après l’épreuve d’Aragon sera donc de la partie pour le Grand Prix au Motegi. Et pour cause, puisque Marc Marquez a son favori : « je pense que le plus fort sera Lorenzo. Il est cinquième et derrière moi sur la grille de départ, mais il a le rythme de course le plus rapide. Mais on fera de notre mieux. Je suis quand même heureux, même si nous n’avons pas connu le tour parfait lors des qualification à cause de petits soucis. Nous avons bien progressé sur la moto depuis vendredi et notre rythme est bon. » Demain, la météo reste incertaine sur le Japon. Une nouvelle variable que Marc Marquez devra prendre en compte. Il reste encore quatre Grands Prix à disputer avant de mettre un terme aux hostilités.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de