MotoGP, trois requins pour un titre de dauphin

Marc Marquez a donc conquis sur le tracé du Motegi son deuxième titre consécutif de champion du monde de MotoGP. Tout ça en autant de saisons passées dans la catégorie reine tandis qu’à un peu plus de 21 ans, il devient le plus jeune pilote à se succéder à lui-même dans l’histoire de l’élite. Tout en étant le premier Espagnol à répéter ainsi son exploit. Certes. Pour autant, n’y a-t-il plus rien d’intéressant à suivre cette année avant la fin des hostilités à Valence ? Sûrement pas, car la place de dauphin est encore à attribuer. Et ce sont trois requins qui vont se la disputer.

Un trio d’élite qui aura trois occasions pour se départager. En Australie, en Malaisie et à Valencia. Pendant toute cette campagne, ils ont été deux à se disputer les restes du festin. En deux Grands Prix, un troisième larron s’est invité à la fête, en la personne d’un Jorge Lorenzo que l’on croyait pourtant bel et bien perdu pour la cause.

Une conjoncture qu’analyse ainsi le premier des protagonistes au classement général depuis l’étape du Japon, Valentino Rossi : « Nous ne jouons pas le Championnat du Monde mais la lutte pour la deuxième place va être de très haut niveau. Dani et Jorge sont très forts et nos teams aussi. Jorge est en excellente forme et il m’inquiète un peu ! Notre objectif est de renouer avec la victoire. » Car il ne faudra pas faire dans la demi-mesure pour arracher le morceau : « maintenant il nous reste la bataille pour la seconde place. Nous sommes tous les trois très proches les uns des autres et ce sera donc très serré » promet ainsi un « Por Fuera » retrouvé.

La situation est la suivante au lendemain du Motegi : le « Doctor » compte une victoire, trois 2ème places et cinq 3ème positions. Dani Pedrosa comptabilise une réalisation, quatre 2ème places et cinq 3ème positions. Ces deux pilotes ont exactement le même nombre de points, soit 230. Ils sont à présent poursuivis par Jorge Lorenzo qui ne compte plus que trois longueurs de retard et revendique deux concrétisations successives, cinq 2ème place et une paire de troisième marche du podium. Depuis 2009, son rang au classement général d’un championnat de MotoGP a toujours été soit premier, soit vice-champion du monde. Ce n’est rien de dire que ça s’annonce serré !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


 

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de