Jack Miller annonce la couleur, il doit gagner les trois derniers Grands Prix

Jusqu’au Grand Prix d’Aragon, la saison de Jack Miller se déroulait on ne peut mieux. Leader du championnat du monde de Moto3, l’officiel KTM gérait son capital de points au classement général face à des Honda agressives se partageant les unités. Mais la quatorzième étape du calendrier a changé la donne. Un accrochage synonyme de score vierge a donné les clés de la course au titre à un rival Alex Marquez qui a remporté l’échéance suivante au Japon. Une victoire qui s’est dessinée lorsque le même Miller s’empêtrait avec un Danny Kent ambitieux à quelques encablures de l’arrivée. Voilà l’Australien avec maintenant un passif de 25 points sur le frère de qui vous savez. Et ce à trois Grands Prix du but. Qu’il est condamné à gagner.

Car pour celui qui jouera à domicile, ce week-end, sur son terrain de Phillip Island, ne tient pas à partir pour le MotoGP sans une couronne mondiale. Et ce même si celle-ci acquise signifierait la défaite d’une marque Honda qui s’est donnée les moyens pour le faire monter directement parmi l’élite au sein du team LCR. Ceci dit, le protégé d’Aki Ajo peut mesurer le chemin parcouru depuis 2009, époque où il a assisté, comme spectateur averti, au Grand Prix d’Australie: « il est un fait que les deux dernières courses n’ont pas tourné en notre faveur » concède le pilote de 19 ans. « A Aragon, nous avons chuté après un incident et au Japon, une erreur dans le dernier tour nous a privé d’une possible victoire. Pour autant, le travail qui avait été accompli jusque là avait été excellent. »

« Depuis Aragon, nous avons changé notre stratégie durant les essais. Et le fait est que je me retrouve le dimanche avec une KTM qui marche très bien pour la course et avec laquelle je me sens très bien. Les deux circuits qui se présentent, soit Phillip Island et Sepang, sont mes favoris alors je vais profiter de cet avantage. Je suis heureux de retourner en Australie après tant de mois d’absence. Nous devons jouer la victoire lors des trois courses restantes. »

En 15 départs cette saison, Jack Miller compte 4 victoires, 7 podiums et 7 pole-positions. Son rival Alex Marquez revendique 2 victoires, 8 podiums et 2 pole-positions.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: crash.net


Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de