Rabat champion Moto2 si…

En terminant 3ème à Motegi alors que son rival pour le titre devait se contenter de la 5ème place, Esteve Rabat s’est donné une possibilité d’être sacré champion du monde lors de la prochaine épreuve, en Australie. Au moment d’entrer en piste sur le circuit de Phillip Island, l’Espagnol compte 38 points d’avance sur son coéquipier, 2ème du championnat, Mika Kallio.

Le calcul n’est pas très compliqué : vu qu’il restera 2 courses à négocier après le GP d’Australie et fort de ses 7 victoires depuis le début de la saison, Esteve Rabat doit achever la 16ème manche de l’année avec 50 points d’avance sur Mika Kallio. Il lui faut donc inscrire 12 points de plus que le Finlandais, ce qui paraît réalisable, compte tenu de la forme respective des 2 pilotes de l’équipe Marc VDS.

S’il veut être assuré du titre dès dimanche, il faut que :

– Rabat gagne et que Kallio ne monte pas sur le podium.

– Rabat finisse 2ème et que Kallio ne finisse pas mieux que 8ème.

– Rabat finisse 3ème et que Kallio ne finisse pas mieux que 12ème.

– Rabat finisse 4ème et que Kallio ne finisse pas mieux que 15ème.    

S’il termine 5ème ou au-delà, Esteve Rabat devra au moins attendre la Malaisie pour avoir l’assurance de succéder à Pol Espargaro.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de