Electronique Honda: toujours une longueur d'avance!

Tout le monde le sait, l’électronique Honda est la plus sophistiquée du plateau, même si certains souligneront que la progression a commencé depuis l’embauche de deux ex-ingénieurs Yamaha en 2009, messieurs Andrea Zugna et Cristian Battaglia…

Quoi qu’il en soit, lors du Grand Prix du Japon, Shuhei Nakamoto, Vice-président du HRC, a donné une illustration de cette mainmise actuelle de l’électronique sur les performances des RC213V.  Puis il a évoqué « l’après 2015 ».
La fin de la domination électronique de Honda? Ce ne semble pas à l’ordre du jour… 

Shuhei Nakamoto: « notre boîte de vitesses seamless est très sophistiquée mais également très compliquée, donc nous utilisons les journées de vendredi et samedi pour mettre au point la gestion électronique et également calibrer le Torsiomètre (ndlr : le fameux capteur de couple qui tourne en même temps que le pignon de sortie de boîte. Voir photo). Nous recueillons les données pendant les trois séances d’essais libres, puis les ingénieurs travaillent trouver le réglage juste: l’objectif consiste à gérer le couple en éliminant les pics de puissance, c’est-à-dire l’arrivée de puissance indésirable qui mettrait la boîte de vitesses en situation difficile. De fait, cela garantit la fiabilité de la boîte de vitesses elle-même.

Quand nous devrons partager notre logiciel (ndlr : mi-2015), les autres en profiteront, et nous pourrions perdre, cependant nous sommes en train de déterminer des domaines qui nous permettront de continuer à développer une nouvelle technologie. »

Source : Motosprint

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de