Phillip Island, MotoGP, FP1 : Aleix Espargaro fait parler le Soft arrière.

Ciel bleu, presque pas de vent et une température un peu fraîche de 15° ( 26° sur la piste) font de cette première séance MotoGP du week-end une bonne occasion de s’étalonner par rapport au record du circuit, soit 1.27.899 réalisé par Jorge Lorenzo l’année dernière.

Au vu de la fraîcheur matinale, les MotoGP utilisent massivement le pneu avant Extra-Soft (symétrique), l’arrière Medium, et des disques « low mass », tandis que les Honda officielles ont monté leurs protections thermiques de disques en carbone; on attendra sans doute cet après-midi pour tester des solutions moins prudentes…

Chez Ducati, Andrea Dovizioso dispose maintenant de deux GP14.2 tandis que Iannone possède une GP14 et une GP14.2 dans son box.
Alvaro Bautista fait une incursion dans l’herbe pendant que Marc Marquez pose un premier jalon en 1.30.079, devant Andrea Iannone, Jorge Lorenzo, Aleix Espargaro, Stefan Bradl, Valentino Rossi et Andrea Dovizioso.

A la mi-séance, la moto de Marc Marquez subit une étrange réaction (sans doute un défaut électronique) sous les yeux de Casey Stoner, ce dont profite Jorge Lorenzo et Valentino Rossi pour se porter en seconde et troisième positions.

Dans le dernier run, Aleix Espargaro et Andrea Iannone passent des Soft arrière et prennent les deux premières places, tandis que Valentino Rossi se positionne devant Marquez. Un tour plus tard, c’est Lorenzo qui passe Iannone alors que c’est au tour de Broc Parkes d’aller goûter le gravier australien, sans gravité.

Andrea Dovizioso a été le seul pilote a essayé le nouveau pneu avant asymétrique.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de