Phillip Island, MotoGP, FP2 : Lorenzo le plus rapide. Marquez et Rossi, les seuls du Top 5 à ne pas tomber.

Si la température ambiante n’a pas progressé depuis ce matin, celle de la piste, à 36°, pourrait induire un changement d’adhérence pour cette seconde session des MotoGP.

En mieux ou en moins bien, on le saura vite, mais au vu de la fraîcheur ambiante, les MotoGP continuent à utiliser massivement le pneu avant Extra-Soft (symétrique), l’arrière Medium, et des disques « low mass », tandis que les Honda officielles conservent leurs protections thermiques de disques en carbone.

Rapidement, Jorge Lorenzo, Marc Marquez et Andrea Iannone franchissent la barre des 1.30 et les deux pilotes espagnols améliorent même le meilleur temps réalisé par Aleix Espargaro ce matin.

Ce matin, Andrea Dovizioso a été le seul pilote a essayer le nouveau pneu avant asymétrique et il en a été satisfait. Cet après-midi, avec un pneu avant symétrique, il perd violemment l’avant de sa moto au virage #10.
On rappelle que le pilote italien dispose  maintenant de deux GP14.2 tandis que Andrea Iannone possède une GP14 et une GP14.2 dans son box. 

Hiroshi Aoyama part à la faute, tout comme Pol Espargaro, en perdant lui aussi l’avant.
Après les nombreuses chutes en Moto2 et Moto3, c’est à se demander si cette piste et son nouveau revêtement posé en 2012 ne se comportent pas comme le circuit de Valencia, où plus la piste est chaude, plus elle glisse…

Les pilotes Ducati officiels, Dovizioso et Crutchlow, font monter les nouveaux pneus avant asymétriques, imités peu de temps après par Dani Pedrosa.
Pendant ce temps, Marc Marquez essaie un Soft avant, soit le plus dur disponible ici.
Chez Yamaha, Mario Meregalli précise que la décision sera prise plus tard, mais que les nombreuses chutes vues ici aujourd’hui, l’incitera plutôt à essayer les nouveaux pneus. Pour le moment, on se cantonne aux Extra-Soft à filets turquoise

A 15 minutes du drapeau à damiers, on trouve respectivement Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Andrea Iannone, Valentino Rossi, Cal Crutchlow, Aleix Espargaro, Bradley Smith, Dani Pedrosa, Andrea Dovizioso et Pol Espargaro.

A 8 minutes de la fin de séance, Jorge Lorenzo, qui venait de faire monter le pneu avant asymétrique, chute au virage #4, violemment mais sans gravité.
Valentino Rossi joue la prudence en gardant son Extra-Soft et sa moto est même équipée de  protections thermiques de disques en carbone, exactement à l’image des Honda.

Andrea Iannone finalement augmente la liste des chutes, toujours en perdant l’avant.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de