Mike Leitner quitte Dani Pedrosa

C’est l’épilogue d’un feuilleton qui avait commencé peu avant la trêve estivale. Sans le moindre titre en MotoGP et dominé par Marc Marquez, Dani Pedrosa avait étudié l’hypothèse de changer de chef mécanicien pour trouver un second souffle. Une stratégie qui a réussi à un certain Valentino Rossi, retrouvé depuis l’arrivée à ses côtés d’un Galbusera remplaçant de Jeremy Burgess. Le nom de Juan Martinez, un ancien de Hayden chez Ducati, avait même filtré pour la succession d’un Mike Leitner sur la sellette. Et puis non, et la victoire de Brno avait semblé mettre un terme au débat. Sauf que personne n’avait encore demandé l’avis de l’Autrichien. Il vient de le donner. Il part.

Et il a pris tout le monde de court. A commencer par Dani Pedrosa qui risque de se mordre les doigts d’avoir douté de l’intérêt de poursuivre cette collaboration de dix ans, avant de se raviser. Une période qu’a peut être mal digéré celui qui le côtoie depuis 2004, et avec qui il a remporté 26 succès en MotoGP. Ce qui est certain, c’est que l’homme de 52 ans a insisté sur le fait qu’il désirait poser les valises, s’occuper de lui-même et de sa maison. Le bonheur serait donc dans le pré et non plus au HRC.

Un rebondissement qui ne peut qu’ébranler l’équipier de Marquez au moment même où il a besoin de mobiliser toutes ses forces et son attention pour espérer devenir le vice-champion du monde de l’année. Livio Suppo, cependant, tente de relativiser : « c’est une décision de dernière minute et nous la respectons. Maintenant, il faut réfléchir à sa succession. Il n’y a pas de drame. Nous sommes tous des professionnels. Dani comprend la situation et reste concentré sur les trois dernières courses qui sont très importantes pour lui. Alors, pas d’inquiétude. »

Certes, mais au terme de la première journée du Grand Prix d’Australie, Dani Pedrosa ne pointe que dixième avec des soucis d’adhérence qui le minent. L’Espagnol pensait repartir pour deux ans avec Mike Leitner avant de découvrir qu’il n’en serait rien. On parle de Ramon Aurin, l’actuel homme de la télémétrie pour le poste. On notera aussi que, dans l’équipe de Dani, les mécaniciens Christophe Leonce et Mark Barnett ne seront plus, non plus, de la partie en 2015.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de