Cuir détruit mais corps indemne pour Jorge Lorenzo à Phillip Island

Vainqueur des deux derniers rendez-vous du MotoGP, c’est à nouveau en leader que Jorge Lorenzo a débuté son Grand Prix d’Australie. Pour autant, le Majorquin n’exulte pas de joie puisqu’il devra se remettre d’une violente chute dont il s’est heureusement relevé indemne, exception faite des courbatures à venir. Un incident qui le laisse dans l’expectative pour le choix des pneus à envisager pour la suite des événements. Une conjoncture qui concerne beaucoup d’autres de ses collègues.

Car ils ont été nombreux à tâter violemment et involontairement du bitume de Phillip Island. Iannone, Dovizioso, Pol Espargaro et Bautista en sont des exemples. La faute à ce pneu avant asymétrique inédit amené par Bridgestone et qui, apparemment, n’a pas apprécié des conditions de piste jugées trop fraîches. Ce qui a refroidi les protagonistes sur son sujet. Reste que « Por Fuera » s’en sort bien : « je ne m’attendais pas du tout à tomber car je freinais de la même façon au même endroit que lors du tour précédent. Mais tout à coup, sans la moindre alerte préalable, l’avant s’est fermé. Je me suis retrouvé en un éclair dans le gravier. C’était un accident assez violent. Heureusement, je m’en sors bien, je ne suis pas blessé. Mon cuir est presque totalement détruit, mais je suis indemne et c’est le plus important. »

« Je pense qu’il ne faisait pas assez chaud pour ce pneu avant asymétrique. Aujourd’hui ce sont les extra soft symétriques qu’il fallait, mais si les températures s’élèvent, alors l’asymétrique peut être une solution. Quant au pneu arrière médium, il est bien moins adhérent que celui de l’an passé. Sur dix tours, il peut se révéler une seconde plus lent que celui de l’an passé. Il est plus dur. Mais il peut tenir plus longtemps. Le rythme, cette année, sera plus lent. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de