Phillip Island, MotoGP, FP3 : Lorenzo gagne la guerre des essais libres.

Ciel bleu parsemé de nuages, assez peu de vent, une température globalement similaire à celle d’hier matin (17°, 27° sur la piste) et trois chiffres à garder en tête pour observer cette troisième séance d’essais libres des MotoGP:

– Le record de Jorge Lorenzo en 2013 (1.27.899),
– Le meilleur temps d’Aleix Espargaro hier matin (1.29.746),
– Le meilleur temps de Jorge Lorenzo hier après-midi (1.29.602).

Même si les Moto3 viennent de montrer que la piste est plus rapide qu’hier, au vu des chutes d’hier après-midi et de la température plutôt frisquette, on ne s’attend pas à ce que les pilotes utilisent le nouveau pneu avant asymétrique, ou même le Soft: l’Extra-Soft semble de rigueur!

Et effectivement, ce choix semble plébiscité à l’entame de cette session, certains pilotes utilisant des Extra-Soft déjà utilisés hier.

Cette solution n’est cependant pas celle retenue par Marc Marquez, qui a fait monter un pneu avant asymétrique et ne perd pas de temps en alignant un 1.29.454 au bout de seulement 7 minutes, soit tout simplement le meilleur temps provisoire du week-end!

On sait que les pneus arrière sont d’une gomme plus dure que l’année dernière et on ne s’attend donc pas à une amélioration du record du circuit.
Valentino Rossi (Extra-Soft avant) améliore son temps d’hier et se porte en troisième position cumulée, devant Aleix Espargaro (Extra-Soft avant/Soft arrière) qui a lui aussi amélioré par rapport à hier.  

Le second run voit les améliorations de Andrea Iannone, qui vient taquiner le chrono de Marquez, juste avant de chuter en perdant l’avant de sa GP14.2 au virage #1 (grosse colère du pilote italien), et de Bradley Smith qui intègre le Top10.
Hors champ des caméras, Pol Espargaro, actuellement 10ème, chute sans gravité.
Stefan Bradl n’est à ce moment pas qualifié d’office pour la Q2.

 Le dernier run voit Dani Pedrosa, alors 9ème, essayer d’améliorer sa position en utilisant le même pneu avant asymétrique que son coéquipier.
Lorenzo et Rossi restent sur les Extra-Soft et une stratégie différente commence donc à se dessiner entre Honda et Yamaha.
Cela emble plutôt réussir à la marque aux diapasons puisque Jorge Lorenzo s’empare alors du meilleurs temps, pour 3 dixièmes (1.29.157), et que Bradley Smith vient se positionner à la 5ème place.
Stefan Bradl réussit le 8ème temps cumulé, renvoyant Pol Espargaro à la Q1.
Ce dernier réagit en prenant la 5ème place provisoire, obligeant à son tour Dani Pedrosa à passer par le repêchage.

Au final, on remarque 5 Yamaha aux sept premières places, mais Marquez prépare déjà visiblement la course car nul ne sait combien de tours durera l’Extra-Soft avant…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de