Phillip Island, Moto3, Qualifications : troisième pole-position de Marquez, Miller huitième

C’est une séance qualificative à l’ambiance électrique qui s’est déroulée du côté de Phillip Island pour le gain de la pole-position du Grand Prix d’Australie, version Moto3. Un exercice où il fallait rester sur ses roues, se jouer d’un dense trafic et garder ses nerfs. Une opération réussie par Alex Marquez mais ratée pour le local de l’étape Jack Miller qui a trahi une grande nervosité, alors que le championnat en est à son épilogue.

L’Australie est en effet l’antépénultième étape du calendrier de cette saison des Grands Prix et l’officiel KTM, qui a mené la course au titre jusqu’au quatorzième rendez-vous à Aragon, n’a plus le droit à l’erreur avec son passif de 25 points sur Alex Marquez. Or, lors de ces qualifications, il a plus passé son temps à pester contre ses collègues à la recherche de sa roue plutôt qu’à mettre le nez dans la bulle de sa moto autrichienne. Bilan, un huitième temps à peine satisfaisant pour une troisième ligne qui l’obligera à prendre des risques dès le départ de sa course nationale, demain.

Il sera en compagnie d’Alexis Masbou, neuvième, qui a connu, lui aussi, quelques émotions. Dès l’entame des opérations, il s’est ainsi fait éjecter hors de la piste par un Guevara qui s’affirmera, ensuite, comme un probant troisième. Un incident qui a fait perdre beaucoup de temps au Français, qui a signifié ensuite son mécontentement à son bourreau du moment.

Reste qu’après la démonstration de Vazquez lors de la dernière séance d’essais libres, ce sont encore les Honda qui ont montré leurs muscles avec le doublé en tête de grille des pilotes Monlau. Rins suit ainsi le frère de qui vous savez pour 14 millièmes alors que la meilleure KTM est menée par le pilote du team Aspar. La seconde ligne est commandée par la Husqvarna de Kent poursuivie par les deux Honda de McPhee et de Vazquez. Ce qui nous fait quatre machines japonaises aux six premiers rangs.
A noter la belle 7ème performance de la nouvelle recrue du CIP Moto, le Néerlandais Jasper Iwema. 

Romano Fenati est dixième, Bastianini seulement vingtième alors que Jules Danilo est trente deuxième sur trente quatre partants. On le voit, cette piste de Phillip Island ne fait pas de cadeau. Et pas plus à ses compatriotes. Jack Miller, demain, pourrait connaître une grosse désillusion sur ses terres. A moins qu’il n’arrive à reprendre ses esprits.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de