Phillip Island, conf. de presse post-course, Rossi : « Sans la faute de Marc, il aurait été très difficile de gagner »

Valentino Rossi ne pouvait célébrer de meilleure manière sa 250ème apparition en MotoGP. Le nonuple champion du monde, parti de la 8ème place sur la grille, a pris l’avantage sur ses 2 rivaux pour la 2ème place du championnat avant d’hériter de la tête de course suite à la chute de Marc Marquez. L’Italien a ouvert la voie au premier triplé Yamaha depuis le Grand Prix de France 2008, lorsqu’il s’était imposé devant Lorenzo (déjà) et Edwards.

Valentino, quelle course ! Tout ce qui pouvait arriver est arrivé durant cette épreuve ?

Valentino Rossi : « J’ai plutôt bien roulé durant tout le week-end mais j’ai fait une erreur hier durant la qualification et comme tout le monde est très rapide, j’ai été obligé de partir de la 8ème place, ce qui rend les choses nettement plus difficiles. J’ai pris un départ assez mauvais, j’ai pu gagner quelques places dans le premier virage mais ensuite, dans le second, j’ai aperçu Jorge et Marc devant. J’aurais préféré qu’un autre pilote soit à la bagarre avec eux car je savais qu’ils avaient un rythme suffisant pour s’échapper. J’ai essayé de perdre le moins de temps possible et lorsque j’ai pris la 3ème place, je n’avais qu’une seconde de retard sur Jorge. Je me suis concentré sur lui car j’ai vu que Marc était un peu plus rapide. J’étais sur un bon rythme et j’ai pu reprendre du terrain petit à petit. Je savais que si je rejoignais Jorge, nous nous ferions une belle bagarre. Une fois revenu sur lui, nous avons fait quelques beaux dépassements mais aujourd’hui, j’étais un peu plus rapide que lui. Je crois que le choix du pneu avant car beaucoup de pilotes ont chuté. Nous avons pris l’extra-soft, et même si nous étions très régulièrement à la limite, mais ma moto était suffisamment performante et j’ai pu évoluer durant toute la course à la limite. J’ai été surpris de voir que Marc avait chuté et j’ai compris que je pouvais gagner la course. Finir premier sur ce circuit de Phillip Island, un des plus beaux circuits de la saison et un de mes préférés, 10 ans après ma dernière victoire ici, c’est un résultat fabuleux ».

Vous disputiez aujourd’hui votre 250ème course en MotoGP, j’imagine qu’il n’y avait pas meilleur endroit pour célébrer ce cap symbolique ?

Valentino Rossi : « Oui, d’abord parce que j’adore ce circuit et aussi parce que j’y ai remporté les 2 titres les plus importants de ma carrière, en 2001 et en 2004. J’ai également gagné ici en 2005 mais depuis cette date, j’ai fait de nombreux autres podiums mais sans jamais gagner de nouveau. On a bien travaillé ce week-end et avoir été aussi rapide à Phillip Island aujourd’hui, c’est génial ».

Et puis vous êtes désormais 2ème du championnat ?

Valentino Rossi : « Oui, mais je m’étais concentré sur Jorge précisément pour cette 2ème place du championnat. J’ai pu dépasser Dani en début de course et j’ai également pris quelques points de plus que Jorge alors que je crois que Dani n’a pas marqué. Cela reste très serré car il n’y a que 7 points entre nous alors qu’il reste 2 courses à disputer, il sera très important de continuer de la même manière à Sepang ».

Et en plus vous appréciez également le tracé de Sepang où vous avez décroché quelques grands succès par le passé ?

Valentino Rossi : « J’adore Sepang, c’est un de mes circuits favoris mais les courses là-bas sont toujours très difficiles physiquement car il y fait un peu trop chaud pour une course de MotoGP. Le circuit est fantastique et les essais que nous y avions faits cet hiver n’étaient pas mauvais. Nous allons essayer de refaire la même chose que ce week-end et pour être aussi fort que possible dimanche pour la course ».

Après votre victoire à Misano vous aviez dit que cela avait été une victoire plus probante qu’à Assen en 2013. Que diriez de celle d’aujourd’hui ?

Valentino Rossi : « A mes yeux, mes performances cette saison sont nettement meilleures que celles de l’an passé. Je suis rapide quasiment partout et il m’arrive de me battre avec Marc et Jorge, qui sont d’après moi les 2 meilleurs pilotes. Sans la faute de Marc, il aurait été très difficile de gagner. Cela dit, ce pneu avant (le pneu asymétrique utilisé par Marquez, NDLR) constituait un avantage mais représentait également un risque. Se battre avec Jorge et rouler sur le même rythme que lui à Phillip Island, sachant qu’il était le seul à pouvoir donner la réplique à Casey Stoner sur ce circuit, cela signifie pour moi que mon rythme était très élevé ».

Vous avez remporté de nombreux titres, que signifierait pour vous la 2ème place du championnat ?

Valentino Rossi : « Ce n’est pas aussi important qu’un titre, mais cela reste une 2ème place qui peut être obtenue face à Lorenzo et Pedrosa, qui sont 2 des 4 meilleurs pilotes au monde, c’est donc une 2ème place de très haut niveau. Honnêtement, mon objectif est d’être compétitif chaque week-end, on travaille pour être fort les dimanche de course, et la 2ème place nous sert de motivation ».

Avez-vous pensé au fait que si vous aviez fini devant Marc à Motegi, avec cette victoire ici, vous seriez dans la course au titre ?

Valentino Rossi : « Oui, j’y ai pensé de nombreuses fois. Mais pour moi, le problème a été le résultat d’Aragon. J’ai fait une erreur là-bas alors que j’étais rapide. Si j’avais pu rester en lice pour le titre, en finissant sur le podium en Aragon par exemple, la pression aurait été encore plus grande pour Marc. Mais de toute façon, il mérite son titre car il a remporté beaucoup plus de courses que nous, donc tout ça, c’est juste des paroles ».

Durant votre bagarre avec Lorenzo, vous êtes-vous rappelé de votre lutte à Montmelo ou  Motégi et avez-vous pris du plaisir ?

Valentino Rossi : « Oui beaucoup car on ne s’affronte aussi durement que très rarement tous les 2 car ces dernières saisons, soit il était plus rapide que moi, soit j’étais plus rapide que lui, et c’ »tait plus souvent lui que moi, mais aujourd’hui nous étions très proches. C’est très sympa, mais ce n’est pas comparable à Barcelone ou Motegi car cela s’était joué jusque dans le dernier tour et qu’aujourd’hui, la situation était différente avec le problème de pneu avant qu’a subi Jorge ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de