Jack Miller :" Gagner ici à la maison, en Australie, est vraiment spécial."

La course des Moto3 à Phillip Island a fourni un spectacle très rarement (ou jamais) vu jusqu’à ce jour; un groupe compact de 11 pilotes s’est détaché et à commencer à se doubler à chaque virage, ce, dès les premiers tours.

Mal qualifié samedi à cause des pilotes qui tentaient de prendre sa roue, Jack Miller est vite revenu au milieu de cette très longue bagarre de chiffonniers. Dès lors, il n’a eu de cesse de toujours passer aux freins ceux qui le doublaient à chaque ligne droite.

Dans ces conditions, il n’est certes pas le seul à avoir briller (Alex Marquez a également été excellent) mais, sans doute sur-motivé par le fait de rouler devant son public, c’est bien le pilote australien qui a su le mieux tirer son épingle de ce petit jeu très aléatoire, et franchir la ligne d’arrivée en tête lors de son antépénultième Grand Prix en catégorie Moto3.

Jack Miller: « Je ne pouvais pas être plus heureux, après une séance de qualification aussi difficile qu’elle l’a été hier. C’est la première fois que nous gagnons (ou même que nous faisons un podium) après avoir échoué à se qualifier sur la première ligne. Je ne peux pas être plus reconnaissant à l’équipe car ils m’ont poussé à faire un excellent travail tout le week-end et ont résolu nos problèmes. Donc, je les remercie, ainsi que KTM, pour le fait que j’ai reçu une moto avec laquelle j’ai pu me battre pour la victoire. Je suis très heureux et satisfait d’avoir gagné, après quelques courses sans le faire. Gagner ici à la maison, en Australie, est vraiment spécial . »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de