Règlement 2016 : monsieur Gigi Dall'Igna doit beaucoup exaspèrer monsieur Shuhei Nakamoto.

2016 marquera un grand tournant dans l’histoire de la MotoGP puisqu’avec l’arrivée de Michelin et du logiciel unique, les constructeurs auront fort à faire pour rendre leurs motos compétitives aussi vite possible.

Mais l’avancement de ces deux nouveautés ne se fait pas à la même vitesse…

Si, à travers les indiscrétions parues ici ou là, Michelin paraît déjà dans le coup, le logiciel unique, devant initialement être écrit par Honda, Yamaha et Ducati, s’oriente de plus en plus vers un logiciel principalement commandité par la Dorna à Magneti Marelli, principalement à cause des divergences de vues entre Honda et Ducati.

Des divergences, il en existe également sur les points annexes du futur règlement, comme le montrent les différentes propositions des trois principaux constructeurs.

La revue espagnole Solomoto les détaille de la façon suivante.

Honda:
–  6 moteurs pour la saison 2016 (contre 5 actuellement), moteurs dont le développement serait gelé durant toute l’année.
– 21 litres.
– 156 kilos.
– 8 moteurs pas gelés pour les nouveaux arrivants.

Yamaha:
– 6 moteurs (mais en précisant que cela serait valable seulement si le nombre de Grand Prix ne dépasse les 18).
– 21 ou 22 litres.
– 158 kilos.
– 8 moteurs pas gelés pour les nouveaux arrivants.

Ducati:
– 9 moteurs avec 2 ou 3 évolutions permises durant l’année.
– 22 litres.
– 156 kilos.

Comme on le voit, Yamaha et Honda sont assez proches, ce qui, une nouvelle fois, n’est pas le cas de Ducati.
Décidément, monsieur Gigi Dall’Igna doit beaucoup exaspèrer monsieur Shuhei Nakamoto…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de