Débriefing Phillip Island Bridgestone : l'asymétrique avant fera son retour à Valence.

Comme après chaque Grand Prix, Bridgestone publie un débriefing des prestations de ses pneus durant la course.

Celui-ci était particulièrement attendu, puisque le nouveau pneu avant asymétrique, qui faisait ses débuts sur le circuit australien, a été le principal responsable des chutes de Marc Marquez, Cal Crutchlow et Pol Espargaro.

Qu’en pense le manufacturier japonais?

 

 

Shinji Aoki: « Les retours d’informations des pilotes et les datas que nous avons rassemblés sur notre nouveau pneu asymétrique avant montrent que ce nouveau pneu a atteint nos objectifs de développement; à savoir, le même ressenti au freinage qu’un pneu conventionnel, mais une meilleure adhérence et une meilleure montée en température sur son côté le plus tendre qui, à Phillip Island, était le flanc droit. Les pilotes qui ont utilisé ce pneu ont obtenu un bon ressenti de freinage et, c’est important, n’ont pas senti de différence en passant entre les zones de différentes duretés du caoutchouc. Le fait que la plupart des pilotes aient choisi cette option pour la course reflète juste combien ils se sont sentis bien en pilotant avec. Ce qui était évident pendant la course, c’était qu’avec la fraîcheur qui est arrivé, les pilotes équipés de notre pneu avant slick le plus tendre, l’option Extra-Soft, ont obtenu de meilleurs résultats à la fin de la course que ceux avec le pneu asymétrique avant, mais ceci a été dû à cette option la plus tendre du slick avant marchant mieux dans des conditions extrêmement fraîches, plutôt qu’être un défaut de conception du pneu asymétrique. De façon générale, la conception de notre pneu avant asymétrique a procuré aux pilotes quelque chose dont ils sont tout à fait heureux et nous continuerons à offrir des pneus avant asymétriques dans l’avenir, y compris en mettant un pneu avant de ce type dans notre allocation pour la dernière course de l’année, à Valence. »

Analyse : Même si, au passage, on ne peut que louer la politique de communication de Bridgestone, particulièrement prolixe et détaillée, on pourrait donc résumer sa dernière déclaration par « le pneu avant asymétrique est un bon concept, mais là, il faisait trop froid ».

Chacun se fera sa propre opinion mais ils nous semble qu’il y a là, une légère petite incohérence…
Le pneu avant asymétrique proposé était le plus tendre possible (Extra-Soft/Soft). Qu’y a-­t-il de plus tendre dans la gamme Bridgestone, pour palier au froid qui est apparu en course?  Un seul pneu, l’Extra-Soft symétrique utilisé par Rossi, Lorenzo et Smith.
Donc, le pneu avant asymétrique est sans doute un bon concept, oui, c’est même certain….. mais certainement pas quand il fait froid à Phillip Island!
Souhaitons donc simplement qu’il fasse plus chaud à Valence…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store

Facebook