Efren Vazquez : « Une pénalité stupide »

Efren Vazquez est encore sous le choc de la pénalité dont il a écopé à l’issue du GP d’Australie. Petit rappel : à 2 tours de l’arrivée, le groupe de tête compte encore 9 unités lorsqu’il s’engage dans le virage N°2, une grande courbe à gauche. Dans ce virage, un contact survient entre Romano Fenati et Efren Vazquez. L’italien chute et abandonne, sans être blessé. Le Basque poursuit sa route et franchira la ligne d’arrivée en 4ème position, avant d’apprendre qu’il était pénalisé d’un point sur son « permis Grand-Prix » pour cette action. Visiblement, il ne s’en remet pas et à bien l’écouter, on comprend que cette exaspération est le fruit d’un ensemble de choses. Vainqueur à Indianapolis, 4ème du championnat, monté à 6 reprises cette saison sur le podium, le doyen de la catégorie reste pour le moment sur le carreau. Son guidon reviendra à Alexis Masbou l’an prochain et Vazquez n’a reçu aucune proposition jugée intéressante. L’incertitude sur son avenir est pour lui une injustice, et cette pénalité en est une seconde. Pour Vazquez, la coupe est pleine…

GP-Inside : Efren, vous avez encore revu les images de votre contact avec Fenati et vous restez très contrarié par la pénalité qui vous a été infligée semble-t-il ?

Efren Vazquez : « Oui, vous avez vu les images comme moi non ? J’étais devant lui, et lors du changement de direction, Romano a essayé de passer à l’extérieur, il  a refermé de plus en plus la trajectoire et nous nous sommes touchés. A mes yeux c’est une pénalité stupide car c’est un fait de course et je ne comprends pas pourquoi j’ai pris cette pénalité. En théorie, la règle est la même pour tout le monde. Je ne l’ai pas vu venir, il est arrivé par l’arrière droit, nous étions dans un groupe avec beaucoup de pilotes, j’étais concentré sur ma propre trajectoire ».

GP-Inside : Avec la pénalité pour simulation de départ dans une zone inappropriée, le passage en Australie vous coûte 2 points, c’est ce qui vous contrarie autant ?

Efren Vazquez : « Oui, ça me coute 2 points, mais le plus intéressant, c’est de constater que les règles dépendent parfois des pilotes concernés. A chaque course, Miller fait des dépassements risqués et personne ne dit rien. On a perdu la victoire au Mans dans ces circonstances mais il n’a écopé d’aucune pénalité ».

GP-Inside : Parlons de vous, savez-vous où vous aller rouler l’an prochain ?

Efren Vazquez : « Pour le moment, je n’ai rien de concret. J’attendais de résigner avec le RTG, tout était bien engagé mais j’ai appris que Masbou avait signé en Aragon ».

GP-Inside : Vous avez d’autres solutions ?

Efren Vazquez : « Absolument aucune. Il va falloir attendre jusqu’à Valence car pour le moment, je n’ai reçu aucune proposition intéressante, mais on trouvera une solution ».

GP-Inside : Cela doit vous mettre d’autant plus de pression pour ce Grand-Prix et la dernière épreuve à Valence ?

Efren Vazquez : « Non pas vraiment car je ne pense pas que ces résultats changeront ma vie. Je vais faire comme d’habitude, me donner à fond pour faire la meilleure course possible, essayer de monter sur le podium, pour moi et pour mes mécaniciens ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de