Dani Pedrosa ne comprend pas pourquoi il est tombé deux fois au même endroit à Sepang

Ce Grand Prix de Malaisie était sa dernière cartouche pour se relancer dans un challenge à la place de dauphin au championnat, qui n’a peut être jamais été autant convoitée de l’histoire du MotoGP. Vainqueur sur le tracé de Sepang en 2012 et en 2013, le pilote du HRC avait de quoi espérer. Hélas, cette ultime étape de la tournée d’outre-mer n’aura été qu’une désillusion supplémentaire. Pire, l’Espagnol ne sait pas ce qui a bien pu faire son malheur, après deux chutes au même endroit.

Tout se présentait pourtant bien pour un équipier de Marquez qui s’était qualifié second sur la ligne de départ avec un chrono en dessous des deux minutes au tour. La démonstration d’un potentiel et d’une vélocité qui ne demandaient qu’à se concrétiser en course. Mais celle-ci s’est éteinte dès l’entame : « lorsque Lorenzo m’a dépassé, je suis resté dans son sillage. Je suis entré dans le virage et boum, j’ai perdu l’avant. Je n’ai pas compris, je n’ai pas fait de faute, c’était le second tour et je n’attaquais pas. Je suis allé relever la moto et je suis reparti. D’abord doucement, car je ne savais pas si c’était la moto, les pneus ou quelque chose sur la piste qui avaient provoqué ma chute. »

Puis la confiance est revenue et Dani a imposé un train d’enfer, tournant deux à trois secondes plus vite au tour que les figurants devant lui, alignant des chronos à faire pâlir le trio de tête. Mais il était dit qu’en Malaisie, il boirait le calice jusqu’à la lie : « je pilotais bien puis, au même endroit, je suis tombé de la même manière. On a vérifié les données et elles disent la même chose. Je n’étais pas à la limite et j’ai subi la même chute. Je n’ai commis aucune erreur. C’est incompréhensible et quelque chose a dû aller de travers. Peut être que la piste était différente, mais je sais ressentir ces choses là et tout allait bien. La piste était plus lente que pour les essais où je n’ai rencontré aucun problème. Là, c’est arrivé deux fois. Je m’excuse auprès de mon équipe car nous avons perdu une belle opportunité de gagner la course. »

Dani Pedrosa compte à présent 33 et 45 points de retard sur le duo Yamaha en duel pour la position de second à la fin de cette saison. Ce qui signifie qu’il est d’ores et déjà condamné à la quatrième place du général avant même que l’épilogue de Valence ne soit jugé.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


 

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store