Précisions sur la pompe à essence défectueuse d'Andrea Dovizioso.

En occupant la 4ème position jusqu’au 14ème tour de ce Grand Prix de Malaisie, Andrea Dovizioso remplissait à la perfection  son rôle de premier des  « non-4 fantastiques ».

Hélas, la mécanique en a voulu autrement, sa pompe à essence obligeant peu à peu le pilote italien à concéder des places à ses adversaires pour terminer en 8ème position au guidon d’une moto particulièrement inconduisible.

 

 

 

Andrea Dovizioso: « J’ai eu un problème avec la pompe à essence. Ça crépitait de façon certaine à chaque fois que j’ouvrais  les gaz et je ne pouvais plus forcer. C’était un peu dangereux, car cela est arrivé quand je me penchais au maximum. Dans la plupart des cas, cette coupure était très agressive: dans chaque courbe, cela se produisait deux ou trois fois. Au début, ça l’a fait dans les courbes à droite, puis à gauche aussi . »

Avant ce problème, Andrea Dovizioso tournait régulièrement en 2.02.
Après, en 2.10.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de