Qui veut de la seconde moto chez Aprilia ?

Cela ne vous a sans doute pas échappé, mais sur la liste provisoire des engagés en MotoGP pour la saison 2015, il manque quelque chose. C’est à la ligne Aprilia qu’il faut aller pour s’en rendre compte. On y voit qu’une seule moto promise à celui qui restera dans un box Gresini futur bras armé de Noale en Grand Prix, soit Alvaro Bautista. Mais d’équipier à l’horizon que nenni. Il s’agit pourtant d’un poste de pilote d’usine. Certes. Mais n’est pas le HRC qui veut.

Le patron d’Aprilia, l’an passé, avait assuré que ses couleurs iraient se frotter à l’élite des Grands Prix en 2016. A cette époque, Gigi Dall’Igna était l’homme de terrain, et la version CRT de la RSV4 de Superbike dominait son sujet entre les mains d’Aleix Espargaro, heureux au sein d’un team Aspar à l’unisson. Depuis, les choses ont changé. Certes, l’installation se fera avec un an d’avance, soit l’an prochain, en même temps que Suzuki. Mais Gigi est parti faire le bonheur de Ducati, les CRT ont disparu et l’équipe de Jorge Martinez est passée chez Honda. Entre temps, le team IodaRacing qui devait plus ou moins être l’éclaireur du constructeur s’est d’abord occupé à survivre pour mieux sans doute disparaître à la fin de l’année.

Le nouveau chef d’orchestre Romano Albesiano a beau faire ce qu’il peut pour maintenir la confiance, jusqu’à faire sortir Max Biaggi de sa retraite pour des tests privés, on ne précipite pas pour embarquer dans l’aventure parmi les pilotes. Gresini et Bautista n’avaient pas d’autres choix pour perdurer. De fait, le second pilote, lui, ne voudra pas se griller, même si on lui présente une opportunité aux 53 titres en 25 ans. Car on ne peut pas être et avoir été.

Alors qui ? La rumeur met un Michele Pirro actuellement testeur chez Ducati favori. L’Italien veut courir et il connaît bien Gresini. Marco Melandri ? C’est je t’aime moi non plus. Il aimerait en être mais pour des wild-cards, du développement, le tout à côté d’une saison en Superbike complète pour un titre mondial. Et pour les tests au quotidien, les noms de Jordi Torres ou de Michaël Lavery fusent.

Voilà la situation à deux semaines de la fin de la saison 2014. On rappellera qu’en tant que nouveau constructeur, Aprilia aura droit à 24 litres dans le réservoir au lieu de 20, de douze moteurs au lieu de cinq et que ceux-ci pourront être développés, tandis qu’à l’arrière, on pourra monter le pneu extra tendre pour améliorer l’ordinaire.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de