Pol Espargaro n'aura pas besoin d'opération et a étonné son médecin

Il a été l’un des deux pilotes dont on craignait un forfait pour le dernier Grand Prix de Malaisie. Après un Iannone arrivé en mauvais état et qui a été définitivement envoyé dans la salle des soins par Marc Marquez, c’est Pol Espargaro qui s’est fait éjecter de sa moto blessée par un éclat de verre qui avait transpercé son radiateur. Un pneu arrière souillé plus tard et le piège s’est refermé sur le pilote Tech3 que ses collègues tentaient pourtant d’alerter. Bilan: un pied cassé. Mais le frère d’Aleix est dur au mal.

Malgré son handicap qui l’a contraint à oublier la dernière séance libre et les qualifications, l’équipier de Bradley Smith s’est élancé de la douzième place conquise grâce à ses chronos depuis l’entame du meeting à Sepang. Une gageure lorsque l’on sait que cette course malaise est physiquement la plus exigeante du calendrier. Et pourtant, il a serré les dents et terminé son calvaire à une belle sixième place au vu des circonstances.

De retour à Barcelone, il s’est fait examiner par le spécialiste qui redonne des couleurs aux pilotes, soit le docteur Mir, qui lui a assuré qu’avec quatre semaines de repos, il serait remis. Pas besoin d’opération, donc, mais Pol Espargaro veut être de la finale à Valence le 9 novembre pour jouer la place de sixième au championnat. Une position que lorgne son équipier et son frère. Le trio est réuni en seulement neuf points. Par contre, ce qui a étonné le toubib c’est la faculté qu’a eu son patient de supporter la douleur au vu de l’état de sa fracture. Ses pilotes sont décidément des héros.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store

Facebook