Alberto Moncayo, El Tigre del mundial, veut s'installer dans le top5



Alberto Moncayo, El tigre del mundial, comme on le surnomme, s’apprête à disputer sa première saison pour le team Aspar.

Comme tous les autres pilotes, l’Espagnol devra découvrir le Moto3 et donc forcément une toute autre machine que l’Aprilia 125 avec laquelle il terminait 13ème de sa première saison en championnat du monde, empochant par la même, le titre de meilleur rookie de l’année.

Dans cette découverte, il aura cependant un petit avantage sur certains puisqu’avec Hector Faubel, son équipier au sein de la structure espagnole, ils sont de ceux qui ont le plus tourné jusqu’à présent sur leur KTM flambant neuve.

Alberto Moncayo : « Nous avons pu effectuer quelques entraînements sur la moto mais nous n’avons pas pu tourner beaucoup, car la moto est neuve, et ils sont en train de finaliser certains développements« .

Si ‘El Tigre’ se montre satisfait d’avoir pu réaliser ces essais, il est conscient que cette moto doit évoluer, principalement son moteur. « Le moteur a encore quelques défauts, mais il a une bonne base. A l’usine, ils nous ont dit qu’ils travaillaient dessus pour régler ces problèmes« .

Nouvelle moto, nouvelle catégorie, nouveaux pilotes, voilà beaucoup d’inconnues alors,au jeu du pronostic, Moncayo ne se mouillera pas. « C’est une nouvelle catégorie, même si elle demeure la plus petite du championnat, tout est nouveau, c’est donc difficile de vous donner un pronostic. Nous allons tous commencer sur un pied d’égalité. Certaines personnes ont plus d’expérience en compétition, mais le facteur moto sera le même pour tous« .

Par la même occasion, le jeune espagnol en profite aussi pour évacuer du revers de la main la trop grande pression que certains pourraient déjà avoir envie de lui mettre sur les épaules. « Je ne me suis fixé aucun objectif, je n’aime pas penser aux grandes réalisations. Nous essayerons de bien commencer la saison et nous verrons où nous en sommes. Nous savons qu’il faut un peu de chance, mais j’aimerais pouvoir être régulièrement parmi les cinq premiers« .

On le sait, la concurrence sera forte cette saison et il risque de déjà devoir se frotter avec quelques-uns de ses compatriotes, à commencer par son équipier, Hector Faubel, mais peut-être aussi Efren Vazquez et puis bien entendu, Maverick Viñales.

L’hiver a été doux, le printemps s’annonce déjà très chaud, en tout cas sur les circuits…stay tuned!

Source : motocuatro.com

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de