A Valence, Marc Marquez aura un œil sur son frère

Ce week-end c’est la der ! Le monde des Grands Prix va en terminer avec sa saison 2014 sur le tracé de Valence qui n’aura pas à juger, comme l’an dernier, le titre en MotoGP. La couronne a déjà été attribuée, et elle est restée à un Marc Marquez qui va pouvoir se concentrer sur cette opportunité d’entrer dans l’histoire comme le seul pilote à revendiquer treize réalisations en une campagne. Comme une cerise sur le gâteau. Pour autant, ce n’est pas seulement sur ce dessert que se focalisera le pilote du HRC. Il se concentrera, aussi, sur le plat de résistance de cette ultime étape, soit la course de Moto3. Une épreuve durant laquelle le frère cadet jouera le titre mondial, comme l’aîné l’avait fait l’an passé dans la catégorie reine.

L’issue avait alors été favorable au nom de Marquez. Mais un Australien appelé Jack Miller ne l’entend pas de cette oreille. Après une explication musclée à Sepang qui s’est poursuivie jusque sur le tapis vert, le ton est donné pour une finale que l’on espère grandiose. Un rendez-vous qui ne laisse pas insensible le cadet Marc : « Alex a un rendez-vous très important à honorer ce week-end. Il a fait jusque là une saison incroyable en prenant des victoires et en faisant de très belles courses. Il mérite totalement la position qu’il occupe aujourd’hui, et se retrouver ainsi pour l’ultime Grand Prix de la saison est le fruit d’un dur travail. J’ai gagné le titre en 125cc il y a quatre ans et c’était un rêve devenu réalité. Rien ne me ferait plus plaisir que de voir mon frère faire de même : Go Alex ! »

Des encouragements qui ont aussi valeur de pression. A-t-on le droit de perdre lorsque l’on s’appelle Marquez ? Nous verrons. Mais l’équipier de Dani Pedrosa devra aussi se concentrer sur son cas : « Valence sera la conclusion d’une saison incroyable. C’est toujours sympa de rouler devant son public et cette année je serai plus détendu que l’an dernier. Je vais profiter, sans pression. » Cette treizième victoire ne sera pas si facile à prendre face à des Yamaha requinquées et en plein duel pour la seconde place au championnat. Par ailleurs, Marc Marquez ne compte qu’une victoire à Valence. C’était en Moto2, en 2012. mais elle avait été conquise avec la manière puisque le pilote était parti de la dernière place sur la grille. Enfin, l’occasion de prendre une treizième victoire ne se représentera peut être plus de sitôt. Après une série incroyable de succès, le douzième s’était fait attendre, démontrant que rien n’est jamais acquis en MotoGP.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de