GP de Valence 125cc/Moto3, l’œil dans le rétro…

Le week-end prochain, le circuit Ricardo Tormo, à Valence, accueillera la dernière épreuve du championnat du monde pour la 13ème fois consécutive. Lors des 12 précédentes éditions, le GP de Valence a été décisif pour l’attribution du titre en 125cc ou en Moto3 à 6 reprises. Petit retour dans le passé…

Le 3 novembre 2002, au moment de s’élancer pour l’ultime joute de la saison, Arnaud Vincent dispose de 8 points d’avance sur Manuel Pogiali. Le Français ne manquait la victoire que pour un dixième de seconde derrière un certain Dani Pedrosa, alors que son rival pour le titre échouait à la 7ème place. Arnaud Vincent devenait alors le premier tricolore champion du monde en 125.

3 ans plus tard, en 2005, Mika Kallio espérait un miracle pour coiffer la couronne mondiale. Le Finlandais se présentait à Cheste avec un déficit de 23 points par rapport à Tom Luthi. Il lui fallait donc absolument imposer sa KTM et prier pour que le Suisse ne finisse pas parmi les 13 premiers. Kallio remplit sa mission en remportant l’épreuve mais Luthi assurant une 9ème position, le titre mondial prit la direction de la Suisse.

Conclusion nettement plus tendue en 2007 avec une finale entre Gabor Talmacsi et son coéquipier chez Aspar, Hector Faubel. Le Hongrois qui possédait 10 points d’avance sur Faubel avant la dernière épreuve signait la pole juste devant son rival. Faubel eut sa revanche en course et s’imposa dans un groupe de 5 pilotes qui franchit la ligne d’arrivée en moins d’une seconde. 2ème sous le drapeau à damier, Talmacsi qui fut ainsi titré.

En 2010, Nico Terol aborde le dernier rendez-vous avec un retard de 17 points d’avance sur Marc Marquez. Une semaine plus tôt, Terol avait dû s’incliner face à un Marquez qui avait chuté dans le tour d’installation avant de remonter tout le peloton. Encore sous le coup de cette démonstration de force de son adversaire, Nico Terol ne fera pas mieux que 3ème, battu par Bradley Smith et Pol Espargaro. 4ème à Valence, Marc Marquez obtenu donc son premier titre.

Une année avait passé et Nico Terol fut de retour chez lui en 2011 pour une nouvelle tentative de sacre. Mais cette fois, le contexte est nettement plus favorable au pilote Aspar avec 20 points d’avance sur Johann Zarco. Le sort du championnat sera réglé dès le 3ème tour lorsque le Français perdait le control de sa Derbi et chutait. Assuré du titre, Terol ne put venir à bout de Maverick Vinales mais n’en fut pas moins sacré dernier champion du monde de l’ère des 125cc.

Enfin, l’an passé, le trio de tête au championnat, Luis Salom, Alex Rins et Maverick Vinales, se tenait en 5 points au moment du départ. L’enjeu était simple : celui des 3 qui remportait l’épreuve de Valence repartait avec la couronne. Après 15 tours, Salom est le premier à craquer en expédiant sa KTM officielle à terre. Entre Vinales et Rins, l’explication allait durer jusqu’à la ligne d’arrivée, la victoire et le titre revenant au premier nommé.

Dimanche, ils ne seront « que » 2 à pouvoir être titré. Alex Marquez se présentant avec 11 points d’avance sur Jack Miller. Statistiquement, l’Espagnol a davantage de chances de succéder à Maverick Vinales (voir ici)…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de