Le duel Rossi/Lorenzo vu par Lin jarvis

A Valence aura lieu l’ultime explication de la saison entre Valentino Rossi et Jorge Lorenzo, avec pour enjeu la 2ème place du championnat. Outre la rivalité qui anime les 2 pilotes de l’équipe Yamaha, la question est aussi de savoir si le fait de finir devant son coéquipier peut donner un avantage « politique » en interne. Celui qui aura le dernier mot aura-t-il davantage l’écoute de l’usine ? Aura-t-il une plus grande influence sur le développement de la M1 que son coéquipier. Nous avons interrogé Lin Jarvis à ce sujet.

GP-Inside : Lin, au-delà de fait que Valentino et Jorge sont des compétiteurs, l’issue de ce duel peut-elle changer quoi que ce soit en interne ?

Lin Jarvis : « Non, nous traitons nos pilotes sur un pied d’égalité. Cette saison, Valentino est vraiment revenu à un niveau très élevé et nous avons traité nos 2 pilotes exactement de la même façon. . Pour être tout-à-fait honnête, il y a un an, les résultats de Jorge étaient nettement meilleurs que ceux de Valentino mais cette saison, ils sont réellement à égalité : 2 victoires chacun, et ils ont quasiment le même nombre de points. Une course ne changera rien en ce qui me concerne. En fait c’est avant tout une question de fierté pour chacun d’entre eux, et c’est là qu’ils trouvent tous les 2 leur motivation ».

GP-Inside : Dès lundi, la saison 2015 va débuter en quelque sorte, Valentino et Jorge vont-ils tester la nouvelle boite seamless ?

Lin Jarvis : « Je n’ai pas le droit de vous le dire, on ne veut pas communiquer sur le détail des éléments qui seront testés la semaine prochaine mais nous avons effectivement de nouvelles pièces à essayer et la boîte fait partie des éléments qui sont actuellement en plein développement. Quoiqu’il en soit, même si nous avons des choses à essayer la semaine prochaine, la machine ne sera pas dans sa spécification définitive « 2015 ».

GP-Inside : Enchainer les essais immédiatement après la dernière course, est-ce une façon de se lancer pour 2015 ?

Lin Jarvis : « En fait Valentino n’apprécie pas vraiment les essais dès le lendemain du dernier GP, et je dois dire que moi non plus. Cela me paraît trop tôt, il y aurait besoin au minimum d’une journée ‘off’, je trouve ça un peu fou d’enchainer de la sorte. Mais objectivement, c’est la dernière possibilité qui nous est offerte de faire une véritable séance d’essais avant la trêve hivernale. En décembre et janvier, on ne peut faire aucun essai, en février nous serons ici et ensuite on démarre fin mars. On n’a pas vraiment le temps de souffler avant cette trêve ».

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de