A Valence, Valentino Rossi a terminé sa plus belle saison depuis 2009

Si Marc Marquez était rayonnant sur le podium de Valence, il était accompagné d’un Valentino Rossi pas moins heureux de finir cette course second et de terminer cette saison vice-champion. Deux victoires mais aussi treize podiums et dix huit courses qui lui ont rapporté 295 points, le « Doctor » a fait les comptes pour constater que ce millésime 2014 a été le meilleur de sa carrière depuis 2009. Elle est loin cette campagne 2013 conclue à la quatrième place au général avec l’idée d’une retraite. En 2015, c’est une position de mieux au général que l’homme de Tavullia visera.

Par ailleurs, il a repris le pouvoir chez Yamaha et, comme tout compte en MotoGP, il a retrouvé à Valence le goût d’une pole-position passée depuis 2010. En fait, s’il n’ y avait pas eu un certain Marc Marquez, il trônerait à nouveau sur la catégorie reine des Grands Prix. Car l’équipier de Jorge Lorenzo a fini pas moins de six fois derrière le prodige du HRC : « mon problème cette année s’appelait en fait Marc Marquez » s’est amusé à commenter un Vale qui n’a de cesse de rajeunir. « Sans lui, j’aurais pu remporter ce championnat et beaucoup de courses. C’est un vrai plaisir de se battre contre lui et nous n’en sommes pas si loin. Nous n’abandonnerons jamais et nous essaierons de nous en rapprocher. Je vais me concentrer sur moi-même, l’équipe et plus particulièrement sur la moto pour trouver quelque chose en plus et être plus compétitif. »

On le voit, la retraite est loin ! « Je suis content de finir cette saison ainsi car j’ai toujours eu des difficultés à Valence. J’ai pu rester avec Marc mais j’avais un souci avec le côté droit du pneu et ce depuis les essais et ça me faisait perdre du temps. Mais dans tous les cas, gagner aurait été compliqué. Les conditions que nous avons affrontées étaient les pires pour un pilote. On pouvait tomber à chaque virage. Lorsque vous avez la visière complètement mouillée et que vous êtes à 200 km/h en pneu slick, vous espérez seulement avoir fait le bon choix ! J’ai pensé à changer de moto. Mais je suivais Marc, il faisait la trace. Vous vous dites dans ce cas que s’il ne tombe pas, alors vous pouvez passer à la même vitesse. » Ce lundi, Valentino Rossi reprendra le collier pour préparer l’année prochaine. « Comme je n’ai pas gagné, je n’ai pas eu ma journée de repos comme Marquez ! Mais j’irai doucement ! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de