Zarco descend du podium pour monter sur la Kalex

Sur le podium pour la 4ème fois cette saison, Johann Zarco a bien conclu une année 2014 commencée dans la difficulté (8 points inscrits au soir du GP de France, 5ème épreuve de la saison). Dominateur durant les 2 premières séances d’essais libres, le pilote Caterham a ensuite subi 2 chutes qui ont sapé une partie de son capitale confiance. Malgré cela, Zarco a terminé 3ème du GP de Valence, exactement de la même manière qu’il avait achevé l’exercice 2013. Arrivé ce matin à Jerez pour s’installer au sein de sa nouvelle équipe, le « Ajo Motorsport », le Français nous a consacré quelques minutes afin de nous confier ses sentiments sur le passé proche ainsi que son nouvel environnement.

GP-Inside : Johann, un podium de plus, cela devient d’ailleurs une habitude de terminer l’année sur la « boîte » non ?

Johann Zarco : « Oui c’est vrai. Honnêtement nous visions la victoire et le vendredi nous a prouvé que nous en avions les capacités mais les 2 chutes m’ont couté quelques dixièmes de seconde au tour, donc pas de victoire mais j’ai fini sur le podium. Cela nous permet de finir l’année avec beaucoup de motivation et un bon moral ».

GP-Inside : Il n’y a que les 2 chutes qui t’ont ralenti ou le premier tour agité ?

Johann Zarco : « Il faut reconnaître que Tito et Tom sont partis très vite ! Une fois que je me suis retrouvé à la 2ème place, je n’étais pas très loin derrière, mais ils oscillaient entre 1’35’’3 et 1’35’’5 alors que mon meilleur tour était justement en 1’35’’5 et même si cela n’est pas très visible, ce petit écart à chaque tour leur a permis de s’échapper ».

GP-Inside : Que retiens-tu de ce dernier GP de la saison ?

Johann Zarco : « Je ne pense pas qu’il faille être frustré du résultat. La 3ème place ne m’a pas rendu euphorique, c’est vrai, mais c’est tout de même une expérience de plus qui m’aidera l’an prochain à être encore plus fort ».

GP-Inside : En arrivant à Jerez pour les premiers essais avec l’équipe Ajo, tu as déjà basculé en 2015 ?

Johann Zarco : « Oui, étant donné qu’il pleuvait ce matin, on a préféré patienter un peu. Avec ma nouvelle équipe, nous avons tout à découvrir, et notamment cette moto. On va s’attacher à travailler bien comme il faut pour obtenir de bons résultats le plus vite possible ».

GP-Inside : Avec qui vas-tu travailler à partir d’aujourd’hui et pour la saison prochaine?

Johann Zarco : « Je vais avoir autour de moi Massimo Branchini qui a une expérience colossale, David Garcia, sans oublier Stefan Kurfiss qui a déjà une expérience en Moto2 avec Kalex et des suspensions WP, plus Aki Ajo. C’est un groupe de personnes qui se connaissent déjà parfaitement, qui ont déjà l’habitude de travailler ensemble, ce qui, je pense, est un gros atout pour cerner toutes les nuances de réglages indispensables pour jouer la victoire en Moto2 ».

GP-Inside : Revenir chez Ajo 3 ans après ta première expérience dans l’équipe Finlandaise te donne l’impression de revenir à la maison ?

Johann Zarco : « Dans une certaine mesure, mais ce qui me plaît, c’est surtout de retrouver une certaine rigueur, une méthode de fonctionnement de chacun des membres de l’équipe. Cela  nous met dans une ambiance très studieuse que nous avions découvert en 2011 et que nous avons déjà retrouvée. C’est un très bon point parce que je vais pouvoir mettre toutes mes forces dans cette nouvelle saison en étant absolument certain que l’équipe sera en mesure de suivre ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de