[CEV] Loris Cresson passe la vitesse supérieure.

Croisé dans le paddock de Valence vêtu de son blouson Zelos, Loris Cresson nous avait confirmé lors du Grand Prix que son absence durant la manche de Portimao du CEV n’était que ponctuelle, et qu’il serait bien présent pour cet ultime feu d’artifice du FIM Repsol CEV sur la piste valencienne.

Le jeune pilote belge a bien tenu parole et, non seulement se trouve bien sur le circuit Ricardo Tormo pour disputer les deux dernières courses de la saison qui s’annoncent d’ors et déjà très disputées, mais le fera de plus au guidon d’une KTM du team RBA d’Aleix Espargaro.

Détenteur de 21 points en championnat cette année, et auteur de belles bagarres dans le « bon groupe » comme à Barcelone, Loris Cresson aura à cœur de profiter pleinement de sa nouvelle structure, aux côtés de Gabriel Rodrigo et de Juanjo Nunez Sanchez, ainsi que de sa nouvelle moto.

A l’issue de sa première journée d’essais libres, durant laquelle les chronos n’étaient pas enregistrés, il a bien voulu nous faire part de ses premières impressions.

Loris Cresson: « Je n’ai pas participé à Portimao à cause des projets concernant l’année prochaine, mais qui restent encore confidentiels pour l’instant.

La première journée à Valence s’est bien déroulée, avec une moto et une équipe que je découvrais. La première séance s’est déroulée sur une piste humide. Lors de la deuxième séance, la piste était complètement sèche et j’ai pu évoluer de tour en tour car la KTM est plus rigide et tourne plus facilement que la FTR. Je suis confiant pour demain car l’équipe travaille très bien. »

Photo : Victoria Cresson

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de