En 2015, Danilo Petrucci aura le Crutchlow 2014 pour référence

Voir Danilo Petrucci sur une vraie MotoGP est une opportunité attendue depuis le début de la carrière de l’Italien parmi l’élite en 2012. Sorti d’un simple, mais prometteur, début de parcours en WSBK par un Giampiero Sacchi qui fait, de la survie de son IodaRacing, un miracle permanent, celui que l’on surnomme « Petrux » a fait quelques coups d’éclats cette année. Des performances qui ont laissé supposer un réel talent. Le tout avec une ART qui est toujours restée une CRT.

Par ailleurs, ses deux premières saisons en MotoGP ont été accomplies avec une Suter BMW. Et même avec cette machine, il a réussi, en 2013, à se sortir par deux fois des repêchages. En 2015, il aura enfin un vrai prototype de marque Ducati. Une rencontre qui sera regardée de près : « il est juste de souligner que Danilo n’a jamais piloté de vraie machine de Grand Prix » précise le team manager de Pramac Francesco Guidotti. « il va donc s’adapter et revoir son style de pilotage. La Ducati doit être menée de façon différente des motos moins puissantes qu’il avait l’habitude de piloter. »

Et pour ça, il aura la moto que Cal Crurchlow a utilisé cette année. Une GP14 qui n’a pas été ridicule face à une GP14.2 en fin de parcours, celle-là même qui sera confiée à son équipier Yonny Hernandez : « le but de notre équipe est de créer un environnement technique permettant à nos pilotes de progresser » poursuit le même Guidotti. « Nous espérons que Yonny Hernandez et Danilo Petrucci puissent marcher dans les pas d’Andrea Iannone qui a brillé chez nous ces deux dernières années. Nous espérons voir Danilo marquer des points à chaque course. Cela dépendra, bien sûr, du niveau de nos adversaires. Mais la GP14 a eu de très bons résultats lors des cinq derniers Grands Prix. Nous n’avons aucun doute sur son potentiel. »

Lors des tests de Valence, Danilo Petrucci s’était montré véloce sous la pluie, des conditions qui lui avaient permis, sur ce même tracé, de pointer un moment neuvième du Grand Prix avec la ART avant de franchir la ligne d’arrivée douzième. Par ailleurs, la vraie différence chez Ducati, en 2015, devrait d’abord se faire entre la GP15 et ses aînées GP14, plutôt qu’entre une GP14.2 et une GP14.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: crash.net

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de