Johann Zarco sur la rampe de lancement pour 2015

En 2015, Johann Zarco oeuvrera certes à nouveau en Moto2, mais, pour sa quatrième année dans ce tumutueux peloton, il connaîtra sa quatrième écurie. Après Speed-Up, après les Suter du IodaRacing et du team Caterham, c’est cette fois la Kalex d’une nouvelle équipe Ajo qui sera son quotidien. Un vrai parcours du combattant qui pourrait pourtant enfin trouver un aboutissement des plus intéressants pour le Français. Car ce dernier fait un festival depuis le début des tests de l’intersaison.

Apparemment, s’accoutumer à une Kalex n’est pas un souci pour le tricolore. A Jerez, dès les premiers galops d’essais, les résultats avaient été plus que probants. Une tendance positive qui s’est confirmée cette fois à Valence où celui qui a conquis quatre podiums et une pole-position en 2014 s’est montré une fois encore comme le pire cauchemar d’un Esteve Rabat champion du monde. Et rodé aux subtilités du châssis allemand.

De quoi envisager l’avenir avec avidité, et ce d’autant plus que, côté environnement, le Cannois retrouve un Aki Ajo avec qui il avait accompli une dernière saison 125cc synonyme de statut de vice-champion du monde : « ces deux jours de tests à Valence se terminent bien » se satisfait celui qui a terminé sixième du dernier championnat. « le premier jour a été un peu difficile, mais ensuite on a trouvé quelque chose qui nous a bien fait progresser. Les objectifs qu’on s’était fixés ont été atteints et on a fait les tours rapides qui nous ont mis à chaque fois en haut de la feuille des temps. On a terminé avec la place de second. Il nous reste encore des marges de progression dans les domaines du châssis ou encore des suspensions si bien que l’on peut être serein et avoir confiance dans notre méthode de travail. »

« L’essentiel est que nous terminons cette première partie de l’intersaison avec de bonnes sensations. Je vais tirer mon bilan personnel en corrigeant mes erreurs et je suis convaincu que l’équipe va trouver des pistes pour progresser dans les réglages. Je suis très satisfait et j’espère, qu’en février, on reprendra le travail sur les mêmes bases qu’aujourd’hui. »

Une satisfaction partagée par le patron Finlandais : « je crois que l’on peut parler d’un bon début. Ces jours ont été importants pour souder l’équipe et, à présent, tant les membres du team que le pilotes se connaissent mieux. Les résultats sont aussi très satisfaisants, Johann a été très régulier, progressant à chaque fois et réalisant des chronos très rapides. Nous devons continuer à travailler car c’est un nouveau projet pour nous. Mais nous avons de bonnes sensations en vue de la saison prochaine. Nous poursuivrons notre travail durant la trêve hivernale pour arriver en février encore mieux préparés. »

On rappellera que Johann aura des suspensions WP sur sa machine.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: crash.net


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de