Honda n'a pas vraiment rassuré ses pilotes avec ses nouvelles RC213V

La saison 2014 aura été pour Honda la saison de tous les succès. Grâce à sa perle Marc Marquez, la marque de Tokyo a raflé titres et victoires. Même si le doublé au classement des pilotes a été manqué, le HRC revendique, grâce à la réalisation de Dani Pedrosa, quatorze concrétisations sur dix huit Grands Prix au calendrier. Presque une parade, sauf que la seconde partie de la campagne a été marquée par le sursaut de Yamaha qui a fait ce qu’il faut pour sauver l’honneur. A tel point que, sur son élan, la firme d’Iwata a terminé ses premiers tests de l’intersaison en trombe et certaine de ses choix. Au contraire du blason ailé, dont les nouveaux produits ont inquiété les pilotes.

Il y aura donc du travail cet hiver sur les RC213V. Marc Marquez, en découvrant la version 2015 de sa moto à Valence n’a pas caché une pointe de déception mêlée d’une pincée d’inquiétude : « j’ai réalisé mon meilleur temps avec la version 2014 » précise le double champion du monde. « je me suis concentré pour l’essentiel sur la version 2015, pour la faire progresser, mais au final, j’ai repris celle de cette année et j’ai été plus rapide. Pour moi, c’est elle qui reste la plus facile à piloter. On a amélioré le nouveau modèle sur certains points, mais j’ai perdu dans certains secteurs. Je ne suis pas à l’aise et ce n’est pas la peine de prendre des risques. » Puis vient le verdict : « il est essentiel que Honda comprenne mieux le genre de châssis et de moteur que j’aime. » Honda qui fait une moto pour son pilote ou un pilote Honda qui doit s’adapter à ce que l’usine lui donne ? Un débat ancestral chez le constructeur japonais.

Pour le coup, Marc Marquez a trouvé un allié de choix en la personne de Dani Pedrosa : « le moteur est plus puissant mais il faut encore équilibrer l’ensemble. Les ingénieurs ont recueilli beaucoup de données qu’ils vont maintenant traiter au Japon et je suis certain que l’on verra des progrès lorsque l’on reviendra sur la piste en février, à Sepang. »

Voilà pour la RC213V version 2015. Honda est invité à revoir sa copie. A Valence, il y avait aussi la RC213V-RS, remplaçante attendue d’une RCV1000R qui a déçu. De quoi avoir du baume au cœur ? Pas tout à fait, car Nicky Hayden s’est étonné de rendre pas moins de 18 km/h aux machines officielles. Encore trop timides les motos Open de Tokyo ? « c’est une différence notable » a pudiquement relevé le champion du monde 2006. « C’est une moto assez similaire à celle que j’avais cette année, exceptée une puissance plus grande. Ce n’est pas un moteur agressif. La puissance arrive de manière douce. Elle est aussi plus facile à contrôler. » Ceci dit, elle ne rendait que 6 km/h à la machine prototype de Cal Crutchlow. Sans se prendre un avertissement en fin de parcours, les hommes de Honda se retiraient de Valence avec la mention « peut mieux faire ». Surtout qu’en face, chez Yamaha, on ne cachait pas sa joie.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter 

Source: crash.net

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de