Honda RCV1000R 2014 : En marge des déclarations officielles…

Une fois la saison 2014 terminée, les langues se sont déliées à Valence. En particulier concernant la puissance réelle des Honda Open 2014.

Vendues comme ayant été développées par Casey Stoner et ne concédant que 3 dixièmes au tour par rapport aux machines de Marc Marquez et Dani Pedrosa, elles se sont bien vite révélées assez décevantes, au grand dam de leurs pilotes, à commencer par Nicky Hayden qui n’a pas hésité à s’exprimer sur le sujet à plusieurs reprises.

Monsieur Shuhei Nakamoto a eu beau dire que c’était aux pilotes d’apprendre à les exploiter correctement, on a appris après coup que Casey Stoner n’avait en fait roulé que 5 tours à leur guidon, et que les 3 dixièmes de seconde étaient soi-disant un différentiel de temps d’un des pilotes d’essais Honda qui, comme chacun le sait, est beaucoup plus lent qu’un pilote de Grand Prix titulaire et donc nivelle les performances par le bas.

Le principal handicap de la RCV1000R 2014 était sa distribution par classiques ressorts de soupapes, à la fois moins fiable et moins performante que son homologue à rappel pneumatique.

Les modèles 2014 ayant terminé leur carrière, les chiffres ont circulé à Valence; 235 chevaux, soit 40 de moins que les Honda Repsol!

En 2015, c’est sûr; les RC213V-RS auront les mêmes moteurs que les Honda officielles 2014, soit 275 chevaux avec la distribution pneumatique, mais sans la boîte seamless ni une électronique aussi poussée, comme en témoigne l’absence du fameux capteur de couple sur la moto de Hiroshi Aoyama présente à Valence.

Egalement essayée lors des tests par Nicky Hayden, ce dernier reconnaît que la puissance est bien présente, même s’il lui manque encore quelque chose pour rivaliser avec les motos d’usine.

Photo : RC213V-RS d’Hiroshi Aoyama.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de