Désiré par le HRC, Enea Bastianini découvre sa Honda

C’est un plateau de Moto3 totalement renouvelé qui se présente aux portes d’une saison 2015 où le pouvoir sera à prendre. Le duel entre KTM et Honda va reprendre, avec des effectifs remaniés, tandis que les premiers tests de cette intersaison aux airs de veillée d’armes ont révélé des Mahindra aux performances en hausse. Une conjoncture indécise qui met d’autant plus en relief les choix à faire et les paris à assumer. Honda, après avoir laissé filer Alex Rins et son champion du monde Alex Marquez a, certes, fait monter en premier ligne Jorge Navarro et le Français Fabio Quartararo. Mais le HRC s’est surtout ménagé les services d’un Enea Bastianini aux airs d’atout majeur après avoir été le joker de cette année.

Car on ne l’attendait pas vraiment à pareille fête cet Italien de 16 ans à peine, intégré au sein d’un team Gresini dont les KTM devaient être menées par Antonelli. Mais ce dernier a manqué le rendez-vous, au contraire de cet équipier qui a terminé sa première saison à ce niveau au neuvième rang au général avec le statut de meilleur débutant. Ces trois podiums n’ont échappé à personne dans le paddock, et surtout pas à Honda. A un point tel que le blason ailé a réussi à faire casser le contrat que l’équipe avait pourtant signé avec le constructeur autrichien en vue de la saison 2015, pour mieux récupérer le jeune talent.

Une démarche qui en dit long sur la considération que porte le premier constructeur à l’égard du transalpin. Ce dernier a découvert sa NSF après deux jours de teste à Valence et, avant de remettre ça les 24 et 25 novembre à Almeria, il a donné ses premières impressions : « la Honda est une moto complètement différente de celle que j’ai utilisé cette année » a commenté Enea qui a pris soin de ne pas citer KTM. « je dois donc m’adapter et faire des kilomètres, mais on a commencé à faire du bon travail. J’ai tout de suite aimé le comportement du châssis, on a débuté le travail sur les réglages, pour l’adapter à mon style de pilotage. Je suis heureux du travail accompli car à la fin des essais, je me sentais très bien sur la moto. Il reste encore beaucoup de travail à faire tant sur la moto que sur ma façon de la piloter. Je dois changer mon style et c’est ce sur quoi on se concentrera à Almeria. »

On rappellera que les autres pilotes Honda en 2015 seront Fabio Quartararo et Jorge Navarro au sein du team Estrella Galicia, Danny Kent et Efren Vazquez employés chez Kiefer Racing, John McPhee et Alexis Masbou équipiers au sein de la structure RTG et le duo Ongetta composé de Antonelli et de Jules Danilo. Ce qui nous fait trois Français sous le auvent du blason ailé.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: GPXtra


 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de