En 2014, le Marc VDS Racing a fait plus fort que Marc Marquez

Pour laver plus blanc en Grand Prix, il faut prendre de la lessive Saint Marc. Version Marquez en MotoGP, mais le désormais double champion du monde n’a pas été le seul à affoler les statistiques cette année. Il y a eu aussi la version Marc VDS Racing qui s’est fait sacrément mousser dans une catégorie Moto2 où le team a remporté tous les records en vigueur sur cette grille de départ. La consécration d’un travail de quatre ans mené sur le terrain par Michaël Bartholémy et qui ne peut que combler le propriétaire Marc van der Straten.

Et puis, tant qu’à faire, le maître du houblon a pris une place de choix dans un sport moto belge qui n’avait pas vu une telle embellie depuis tout de même 66 ans. Quant à la catégorie d’entrée pour la discipline reine, elle n’avait jamais vu le doublé d’une écurie au sommet de la hiérarchie des pilotes depuis l’épopée Tech3 en 250cc de la saison 2000. Où O.J avait pris la couronne mondiale devant Nakano.

Il était donc temps de toiletter tout ça. Et au vu du ménage de fait, on risque encore d’attendre un moment avant de dépasser les nouvelles références. Ainsi, avec ses 635 points, l’équipe belge trône parmi les protagonistes ayant marqué le plus d’unités depuis existence du Moto2. Son champion Esteve Rabat en compte 346, ce qui est aussi un score inédit depuis celui d’un certain Marc Marquez. Le même Marc VDS Racing a récolté 24 podiums cette année, et s’ils n’étaient pas tous les deux présents pour la cérémonie aux drapeaux, il y avait toujours un pensionnaire du team pour y assister. Le plus assidu a été Esteve Rabat qui a goûté au champagne à 14 reprises sur 18 occasions. Là aussi, du jamais vu depuis Marc Marquez en 2012.

Mais ce n’est pas fini. Esteve Rabat a toujours fini ses courses dans le top 10 cette année, une régularité jusqu’alors jamais constatée, comme les 14 pole-positions revendiqués par l’équipe, dont 11 pour son champion du monde. De même, les Belges ont concrétisé à 10 occasions, dont 4 doublés. Et à 6 occasions, les deux pilotes étaient présents sur le podium. Enfin, Esteve Rabat a mené le championnat du début, jusqu’à son terme.

Pas mal n’est-ce-pas ? Et pourtant, Tito Rabat restera en Moto2 en 2015 tandis que le Marc VDS Racing s’est allié avec Estrella Galicia pour tenter l’aventure en MotoGP et fêter ses retrouvailles avec Scott Redding. C’est à croire que le mérite, en Grand Prix, n’a qu’une valeur relative.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de