En 2016, le patron de Piaggio veut voir Aprilia sur les podiums du MotoGP

Aprilia a donc commencé ses travaux pour devenir un constructeur digne de ce nom sur la grille du MotoGP. Un objectif qui demandera un effort herculéen de la part de la firme de Noale qui s’est sans doute lancée le défi le plus ultime au sortir d’un passage en Superbike. Une période qui a agrémenté son palmarès, à présent chargé de 54 titres mondiaux. Une belle carte de visite, mais tout reste à bâtir sur les fondations d’une RSV4 qui comptera dans l’histoire sportive de la marque. 2015, a annoncé le pilote engagé Alvaro Bautista, sera une saison pour faire des tests. Mais la patron de Piaggio, groupe dont fait partie la marque Aprilia, a, lui, annoncé des podiums dès 2016. Il ne faudra donc ni chômer et encore moins se louper.

Ainsi a parlé le Président du groupe Piaggio, Roberto Colannino. Le ponte italien ne patientera qu’un an avant d’espérer voir ses Aprilia en haut de l’affiche du MotoGP. En 2016, il ne s’agira plus de faire de la figuration, mais bien de jouer les premiers rôles : « je souhaite que d’ici deux ans, Aprilia soit au sommet. En 2015, il nous faudra être patient, mais l’année d’après, des podiums seront certainement possibles » a affirmé le patron à la « Gazzetta dello Sport ».

Voilà le responsable de la compétition Roberto Albesiano prévenu. Avec un Alvaro Bautista sorti du HRC et évoluant à 1.8s de Marc Marquez lors des premiers des essais à Valence et un Marco Melandr qui était repoussé à 3.3s lors des mêmes tests, rien ne sera simple. Le moteur à distribution pneumatique arrive à peine et la transmission « seamless » se fait attendre : « le moteur pour le MotoGP est dérivé de celui du Superbike et il est prêt » commente le remplaçant de Gigi Dall’Igna. « Il est très puissant et plus fiable que prévu. Mais en MotoGP, vous devez avoir un ensemble technique homogène. Avoir un moteur est un bon début. Mais il reste encore beaucoup d’inconnus. » Aprilia pourra aussi s’appuyer sur l’expérience engrangée avec sa ART, qui avait dominé feue la catégorie CRT.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: speedweek

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de