Le « Doctor » diagnostique le traitement à suivre pour gagner en 2015

C’est une chose acquise, la saison 2014 de MotoGP aura été celle du retour aux affaire de Valentino Rossi. Finies les frustrations regrettées et consécutives à l’arrivée de Jorge Lorenzo qui l’a fait fuir de Yamaha vers une usine Ducati qui ne lui a servi en ration que du pain noir. Un régime de deux ans chez les rouges qui lui a fait comprendre que l’herbe n’était pas forcément plus verte ailleurs. Alors le tenant du jaune a juré qu’il ne serait plus marron en revenant au sein des trois diapasons où il a retrouvé la vie en rose.

Opération réussie puisque le voilà en cette fin d’exercice 2014 vice-champion du monde après avoir agrémenté son riche palmarès de deux victoires supplémentaires. Treize podiums et une pole-position qui l’ont aussi remis au centre de l’usine Yamaha, autant d’éléments qui ont fait dire à l’homme de Tavullia que, 2015, pourrait bien être l’année de son dixième titre mondial. Et ce ne sont pas les derniers tests positifs avec la nouvelle R1 qui vont le dissuader d’un tel pronostic.

Pourtant, il faudra s’élancer à l’assaut de la citadelle Marc Marquez. Mais le « Doctor » a déjà sa stratégie : « je pense qu’avec cette année d’expérience, nous allons passer une nouvelle étape avec l’équipe et Silvano Galbusera. On va pouvoir progresser encore dans notre manière de travailler en se servant des données et des bases de réglages accumulées cette saison. On va aussi travailler sur la moto. Elle est déjà forte et rapide, elle est très compétitive car elle accélère très fort. Mais on souffre encore un peu trop lorsque les pneus sont usés. On perd plus dans les virages que les Honda et c’est sur ce point qu’il nous faut oeuvrer. »

Rendez-vous en février prochain du côté de Sepang pour voir si les Yamaha ont gardé leur forme affichée lors des derniers tests. Et si Honda a retrouvé la sienne avec une RC213V version 2015 qui n’a pas été à l’abri des critiques de ses pilotes Marc Marquez et Dani Pedrosa.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: crash.net

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de