Mahindra et le team Aspar seront les outsiders du Moto3 version 2015



Le Moto3 version 2015 sera sans doute à nouveau un duel entre les marques Honda et KTM-Husqvarna. Onze pilotes d’un côté, treize de l’autre, mais entre la marque Japonaise et le constructeur Autrichien, il y aura un arbitre de choix : le blason Mahindra. L’enseigne Indienne ne se résout pas à faire de la simple figuration. Présente depuis maintenant quatre ans dans le paddock, Mahindra a appris et compte bien créer la surprise en 2015 avec ses neuf pensionnaires. Dont trois auront un label officiel sous le auvent d’un team Aspar tout aussi avide de conquête.

Car les troupes de Jorge Martinez aimeraient bien retrouver le devant de la scène l’année prochaine. Pour ce faire, le plan sera le suivant : la technique dans les garages de Suter pour Mahindra, l’exploitation et l’optimisation sur le terrain par Aspar qui a engagé trois pilotes : Francesco Bagnaia venu du team VR46, Jorge Martin sorti du championnat Espagnol et Juanfran Guevara déjà dans les murs en 2014 et qui, malgré quelques coups d’éclats, n’a pas fait mieux que dix septième au championnat. Si l’on regarde bien l’ensemble du casting, on constate que l’on a à faire à des revanchards. Un sentiment partagé qui ne devrait pas engendrer la mélancolie sur la piste.

Une communauté d’esprit sur laquelle s’appuie volontiers Jorge Martinez : « nous voulons montrer à Mahindra que nous sommes une équipe gagnante. Je suis convaincu qu’ils veulent aussi gagner alors cette union va nous amener vers les sommets. Nous avons du travail à faire, mais nous sommes dans la bonne direction. » Puis il détaille : « je pense que cette collaboration est favorable pour les deux parties. Nous avons l’expérience de la gestion technique sur la piste et nous avons déjà formé de grands pilotes. Par ailleurs, Mahindra a maintenant l’expérience de la course. Ils s’impliquent entièrement pour construire une moto compétitive et nous les aiderons avec notre savoir-faire et nos pilotes. »

Car Mahindra a en effet changé quelque peu sa politique en ne présentant plus une équipe d’usine. Mais en donnant le label officiel à une structure déjà existante : « joindre nos forces était essentiel » assure Aspar. « nous avons les compétences sur le terrain, mais aussi en dehors y compris pour l’entraînement des pilotes. Par ailleurs, notre accord s’étend jusqu’au World Junior series. » Soit ce que l’on appelait jusque là le CEV. « Je suis très enthousiaste et je nourris de gros espoirs dans ce qui nous unit avec Mahindra. »

Bien. Il ne reste plus à présent qu’à faire une moto capable de battre Honda et KTM. Ce qui n’est pas rien. En 2014, Miguel Oliveira et Brad Binder n’ont pas souvent vu le podium. 2015 sera-t-il différent ? « A partir de maintenant et jusqu’en février, ce sont les derniers détails qui vont être apportés sur la nouvelle moto » explique le patron Espagnol. « C’est dans cette période qu’il faut trouver de la performance dans tous les secteurs. Être une écurie officielle, c’est transmettre toutes les informations recueillies lors des tests pour permettre au constructeur qui est derrière vous de les reporter sur la construction de la moto. Jusque là, nos pilotes ont trouvé un bon châssis qui leur permet d’entrer fort dans les virages, de bien freiner et d’accélérer, d’être stable. Ils ont aussi aimé le moteur qui s’est bien adapté à la limitation du régime à 13 500 tr/mn au lieu de 14.000. »

« Les résultats obtenus ont dépassé nos attentes. Mais nous devons garder les pieds sur terre. Il ne faut se relâcher à aucun moment. 2015 sera une saison cruciale tant pour Mahindra que pour Aspar. » On rappellera que ce dernier nom sera présent dans les deux catégories des Grands Prix, en Moto3 et en MotoGP.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: crash.net

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store