Marc Marquez, ému jusqu'aux larmes, paiera ses impôts en Espagne. Au moins l'année prochaine.



Lors de la conférence du Superprestigio, le double champion du monde en titre n’a pas pu échapper à une question sur son projet de s’installer en Andorre pour payer moins d’impôts.

La réponse, si elle avait évidemment été préparée, a eu lieu dans un contexte émotionnel assez fort puisque Marc Marquez a annoncé vouloir continuer à payer ses impôts en Espagne, au moins cette année, sans forcément renoncer au projet de s’établir en Andorre. Le tout, la parole coupée et les larmes aux yeux, sous une salve d’applaudissements des journalistes présents.

Marc Marquez: « Les impôts n’ont pas été ma motivation. De plus, je ne sais pas ce qui va se passer dans l’avenir, mais je tiens à préciser que je paie et je continuerai de payer mes impôts en Espagne, l’année qui vient. La seule chose que je veux est de continuer à courir et à jouir de la moto.

Il m’est difficile de parler, parce que je ne parle jamais de ma vie privée, puisque ma passion est la moto, mais crois que c’est un moment important. Ceux qui me connaissent savent que j’ai toujours été très direct et sincère. J’ai 21 ans, je vis avec ma famille et j’ai toujours eu une relation très étroite avec elle, mais, comme tout jeune, j’ai décidé de créer mon propre espace, ma propre maison et le fait d’aller en Andorre a été décidé parce que j’y suis allé de nombreuses fois en hiver, et à beaucoup d’époques de l’année et, surtout, parce que j’y serai aussi pendant beaucoup d’hivers et à d’autres moments, puisque, pour me préparer physiquement, c’est un environnement idéal et favorable. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de