Le HRC espère que Pedrosa va élever son niveau en 2015



Cette saison 2015 de MotoGP s’annonce comme celle des revanches. Valentin Rossi, vice-champion du monde cette année, voudra prendre le dessus sur le désormais double titré Marc Marquez, et Jorge Lorenzo aura à cœur d’effacer un exercice 2014 qui aura été le pire de sa carrière parmi l’élite. Mais celui qui a peut être le plus à se faire pardonner et à démontrer est sans doute un Dani Pedrosa souvent vainqueur mais jamais couronné qui a fini sa dernière campagne à la pire des positions lorsque l’on est un ténor de la catégorie, soit la quatrième. Un parcours en demi-teinte qui n’a pas échappé aux pontes du HRC. A commencer par Shuheï Nakamoto.

Le vice-président du HRC a ainsi à l’oeil son poulain qui prendrait des airs de vieux cheval de retour en 2015 : « j’espère que Dani pourra élever son niveau. Valentino est un excellent exemple de ce que l’on peut accomplir car il a 35 ans et il continue à progresser et apprend toujours. Il a gagne deux courses cette année. Dani est bien plus jeune que lui alors nous verrons s’il franchit un cap avec les changements qu’il a décidés. »

Ces changements, ce sont les nouvelles têtes qui constitueront son équipe technique remaniée. Mike Leitner a choisi de quitter le navire tandis que les mécaniciens Mark Barnett et Christophe Leonce ont été mutés par le HRC à d’autres postes. Car mis à part le premier cité qui a préféré quitter la scène, Honda a tenu à garder les deux autres puisque ce ne sont pas leurs compétences qui sont mises en doute. Barnett sera auprès de Scott Redding et Leonce avec Jack Miller. Non, dans le cas de Pedrosa, il faut parler de taux d’usure : « ils étaient avec Dani depuis un bon moment et ils n’avaient pas obtenu de si bons résultats que ça » commente franchement le vice-président du HRC. « Dani veut essayer autre chose. J’ai été surpris, mais ça peut être bénéfique car Dani a besoin d’une nouvelle motivation. J’ai soutenu sa démarche même si son équipe était d’un haut niveau. La motivation d’un pilote peut faire gagner plusieurs dixièmes à elle seule. »

En même temps, en cas d’échec, c’est le seul Dani qui en portera la responsabilité. Pour mieux en supporter les conséquences. Ramon Aurin, son nouveau mentor dans le box, a donc deux ans pour faire de Pedrosa un champion du monde. L’exercice 2014, au cours duquel il a assisté à 13 victoires d’un équipier qui l’a repoussé à 116 points au championnat ne doit plus être revécu. Pour sûr,ce serait une sacrée revanche.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: speedweek


 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de