Yamaha domine la catégorie Open mais sans succès



Dans une famille Open du MotoGP qui vivra en 2015 sa dernière saison, on constate qu’il y a beaucoup de Honda et très peu de Yamaha. Quatre machines frappées du blason ailé d’une part et deux seulement pour celles arborant les trois diapasons. Ceci sachant que les Ducati sont un cas à part et que les ART sont une espèce en voie de disparition. Pourtant, c’est bien l’opus d’Iwata qui domine cette catégorie. De fait, on aurait pu croire qu’il s’arracherait auprès des teams privés et ce d’autant plus que Yamaha était prêt à en proposer deux de plus. Mais on a beau gagné, ce n’est pas pour ça que l’on rencontre le succès commercial.

Aleix Espargaro a montré en 2014 ce dont était capable la M1 version Open. Une pole-position un podium, cinq arrivées parmi les six premiers, on n’en est plus à faire de la figuration. On est un véritable trouble-fête. Le team Forward Racing n’est pas mécontent de son choix et compte bien reproduire les exploits en 2015 avec Stefan Bradl, tandis que Loris Baz se formera dans d’excellentes conditions.

L’opportunité est donc là et elle était à saisir avec deux motos supplémentaires. Mais elles n’ont pas trouvé de clients. Une conjoncture étonnante qui n’émeut cependant pas Lin Jarvis, le chef des troupes Yamaha sur le bord de la piste : « nous nous contenterons de suivre le Forward Racing » confirme-t-il pour la saison prochaine. « Notre objectif principal est de faire courir l’écurie officielle et Tech3. La machine Open est une démarche supplémentaire que nous faisons pour soutenir le championnat. Peu importe que plus ou moins d’équipes y adhérent. On ne se fait aucun argent sur ce projet qui, en revanche, nous coûte. Ce que nous voulons, c’est un bon team et c’est ce que nous avons avec le Forward Racing qui ont des pilotes de haut niveau pour gagner la catégorie Open à nouveau l’an prochain. Nous sommes satisfaits ainsi. Nous n’avons pas besoin de quatre ou six pilotes. Deux nous suffisent. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de