Dunlop renouvelle le bail en Moto2 et Moto3, pour 3 ans.



Le manufacturier, dans une compétition mécanique, ce n’est pas rien. Il peut être faiseur de roi, imposer sa volonté et c’est sur son aptitude à faire face à ses responsabilités que se jauge la santé d’une catégorie. Rien que ça. Qu’il soit unique ne change rien à l’affaire, et c’est le cas depuis quelques saisons, marquées par une recherche salvatrice de réduction des coûts. En Grand Prix, la donne changera en MotoGP dès 2016 avec l’arrivée de Michelin en lieu et place de Bridgestone. Mais pour les autres catégories du paddock, on prendra les mêmes et on recommencera.

Ceux-là se sont des pneus Dunlop qui semblent ne jamais avoir quitté les deux catégories intermédiaires des Grands Prix. Présente en 125cc et en 250cc, l’enseigne a ensuite épousé la cause du Moto2 en 2010 et celle du Moto3 en 2012. Une fidélité qui vient d’être prolongée, pour la plus grande joie d’une Dorna représentée pour le coup par Pau Serracanta et l’entreprise concernée dont la parole a été portée par Sanjay Khanna.

Certes, mais les deux parties se sont contentées d’affirmer que la fourniture des pneus aux plateaux Moto2 et Moto3 se poursuivraient dès 2015. D’accord, mais jusqu’à quand ? Rien n’a filtré sur la durée d’un bail qui est peut être emphytéotique. En tout cas, pour le Moto2, on sait à quoi s’attendre pour un moment puisque Honda avait déjà rassuré sur son rôle de fournisseur de moteur unique jusqu’en 2018.

Edit : Depuis cet article, Dunlop a précisé que l’accord portait sur 3 années, donc jusqu’à 2017.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de