Randy de Puniet sera le seul pilote Aspar à Valence



Ces 30 et 31 janvier se tiendront, à Valence, des essais pour les écuries de la catégorie reine qui n’ont pas les budgets suffisants pour se payer le voyage vers Sepang.

Chez Aspar, la situation est un peu différente puisque c’est avant tout une histoire de timing qui a rendu impossible le voyage vers la chaleur de la Malaisie.

Gino Borsoi : «  Malheureusement, nous sommes partis un peu en retard, la moto a été assemblée et allumée pour la première fois hier soir et elle partira aujourd’hui pour l’Espagne. Il était impensable d’être en piste à Sepang, parce que nous aurions dû expédier tout le matériel avant le 15 janvier ».

Et ce n’est pas tout puisqu’Aprilia n’a pu fournir qu’une seule moto à Aspar Martinez : «  Pour le moment, nous n’avons que deux motos : une version similaire à la Superbike que De Puniet a déjà testée à Jerez, et un nouveau châssis prototype de technologie Aprilia. »

Renseignements pris auprès du pilote tricolore, il sera bel et bien le seul à piloter lors de cette première série de tests. Il mènera des essais comparatifs afin d’affiner le nouveau prototype de Noale. Il faudra donc attendre les essais qui se tiendront du 20 au 22 février pour voir Aleix Espargaro monter en piste.

Il pourra aussi certainement compter sur Mattia Pasini, qui, comme nous vous l’annoncions hier, en exclusivité (chose visiblement difficile à accepter pour nos concurrents), sera le nouveau pilote Speed Master.  

Stay tuned!

Source interview Borsoi et photo: motogp.com

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store